Italie: tous les migrants à bord du Diciotti ont débarqué

Italie: tous les migrants à bord du Diciotti ont débarqué
Tous droits réservés 
Par AFP
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2024 - Agence France-Presse.
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2024 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.

Tous les migrants, près de 140, qui étaient encore présents à bord du Diciotti dans le port de Catane, en Sicile, ont débarqué dans la nuit de samedi à dimanche, ont constaté les médias.

Le ministre de l'Intérieur italien Matteo Salvini, tenant de la ligne dure sur l'immigration, avait donné son feu vert tard samedi soir après l'accord de l’Église catholique italienne, de l'Albanie et de l'Irlande de se répartir les migrants qui se trouvaient à bord du navire des gardes-côtes italiens.

Secourus en mer dans la nuit du 15 au 16 août dernier, ces migrants étaient depuis lundi dans le port de Catane, interdits de débarquement par M. Salvini, également chef de la Ligue (extrême droite).

La décision d'interdire le débarquement de ces migrants a entraîné samedi soir l'ouverture d'une enquête judiciaire contre M. Salvini pour "séquestration de personnes, arrestations illégales et abus de pouvoir" .

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Troubles en Nouvelle-Calédonie : pourquoi parle-t-on de l'Azerbaïdjan ?

Iran : accident d'un hélicoptère présidentiel, les secours recherchent Ebrahim Raïssi

L'armée congolaise affirme avoir "déjoué un coup d'État" dimanche matin