DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Coupe Davis: Andy Murray renonce à jouer en Écosse

Vous lisez:

Coupe Davis: Andy Murray renonce à jouer en Écosse

Coupe Davis: Andy Murray renonce à jouer en Écosse
Taille du texte Aa Aa

L'ex N.1 mondial Andy Murray, revenu depuis peu sur le circuit après un an d'absence, a déclaré forfait mardi pour la rencontre de barrage de Coupe Davis entre la Grande-Bretagne et l'Ouzbékistan dans dix jours à Glasgow.

L’Écossais, opéré de la hanche en janvier 2018, et tombé au 382e rang mondial, a retrouvé pour la première fois depuis Wimbledon en 2017 l'ambiance d'un Grand Chelem à New York il y a quelques jours, sorti par l'Espagnol Fernando Verdasco au 2e tour. Un match qui a visiblement laissé des traces.

"J'avais parlé à notre capitaine de pouvoir venir jouer simplement en double, mais on m'a recommandé de prendre deux semaines de repos pour poursuivre mon rétablissement", a-t-il expliqué sur son compte Instagram.

"Je voulais vraiment être présent avec l'équipe et j'ai pris cette décision assez difficile émotionnellement", s'est excusé Murray, 31 ans, rappelant que pour lui ce match était "probablement (sa) dernière chance de jouer en Écosse comme professionnel".

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2018 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2018 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.