DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Japon : le typhon Jebi laisse au moins 10 morts derrière lui

Vous lisez:

Japon : le typhon Jebi laisse au moins 10 morts derrière lui

Japon : le typhon Jebi laisse au moins 10 morts derrière lui
Taille du texte Aa Aa

Au moins dix morts et plus de 300 blessés, de nombreux dégâts matériels...

Le Japon était pourtant en état d'alerte mais le passage du typhon Jebi sur l'archipel a été ravageur.

Avec des vents atteignant plus de 172 kilomètres/heure, ce typhon très puissant restera dans les annales. La région d'Osaka a été la plus durement touchée, à l'image d'un pétrolier projeté dans un pont de la baie d'Osaka.

Les autorités avaient ordonné à un million de personnes de quitter leurs habitations et de se mettre à l'abri avant l'arrivée de Jebi, mais certaines ont ignoré les consignes ou sont partis trop tard...

Le typhon Jebi a brièvement atteint le statut de super typhon. C'était le premier depuis plus de 25 ans à balayer l'archipel Japonais, du sud-ouest au nord. La capitale, Tokyo, a échappé au pire, le typhon s'était affaibli en remontant...

Ce n'est pas la première fois cette année que les Japonais doivent affronter les éléments. Cet été, avec ses températures caniculaires, a été particulièrement meurtrier, et des pluies diluviennes et des inondations ont causé la mort de plus de 200 personnes.

Evidemment, le typhon a provoqué un chaos pour les liaisons internationales. L'aéroport du Kansai (Kix), a été inondé et fermé, avec 3 000 passagers et plusieurs centaines d'employés bloqués à l'intérieur.

La faute au pétrolier qui s'est encastré dans le pont reliant l'île artificielle de l'aéroport à la terre ferme...

Les voyageurs ont toutefois pu être rapatriés par ferry vers l'aéroport de Kobe dès ce mercredi matin.

Le chef du gouvernement japonais, Shinzo Abe, a promis "les efforts maximums pour gérer la situation et remettre en état le pays".

Jebi n'est cependant pas le pire typhon de la décennie en terme de mortalité. En 2011 et 2013 deux autres cyclones avaient fait beaucoup plus de victimes ( Wipha : 43 morts, Talas : 82 morts et 16 disparus ).