DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Trump assure n'avoir jamais évoqué l'assassinat de Bachar al-Assad

Vous lisez:

Trump assure n'avoir jamais évoqué l'assassinat de Bachar al-Assad

Donald Trump à la Maison Blanche, le 5 septembre 2018
@ Copyright :
NICHOLAS KAMM
Taille du texte Aa Aa

Le président américain Donald Trump a affirmé mercredi n'avoir jamais évoqué avec le chef du Pentagone l'éventuel assassinat du président syrien Bachar al-Assad, contrairement à ce que rapporte le livre du journaliste d'investigation Bob Woodward.

"Cela n'a jamais été même discuté (...). Cela n'a jamais été même envisagé", a répondu M. Trump, interrogé dans le Bureau ovale sur ce passage du livre qu'il a par ailleurs qualifié de "pure fiction".

Dans son livre, intitulé "Fear: Trump in the White House", Bob Woodward relate un épisode qui aurait eu lieu après l'attaque chimique d'avril 2017 attribuée au régime de Bachar al-Assad.

Selon le journaliste rendu célèbre pour avoir révélé, avec Carl Bernstein, le scandale du Watergate, M. Trump aurait appelé le ministre de la Défense, Jim Mattis, et lui aurait dit, en termes très directs, qu'il souhaitait assassiner le président syrien.

Après avoir raccroché, M. Mattis se serait tourné vers un conseiller et aurait dit: "Nous n'allons rien faire de tout cela. Nous allons être beaucoup plus mesurés".

Le chef du Pentagone n'a pas explicitement contesté cet épisode en particulier mais affirmé n'avoir jamais prononcé "les mots méprisants" qui lui sont attribués à l'encontre du président dans le livre.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2018 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2018 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.