DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Les champions du monde sont de retour

Vous lisez:

Les champions du monde sont de retour

Les champions du monde sont de retour
Taille du texte Aa Aa

Les champions du monde sont de retour, 53 jours après l'épilogue victorieux de leur campagne de Russie.

Les Bleus étrennent leur maillot orné de deux étoiles ce soir face à l'Allemagne, à l'Allianz Arena de Munich.

Les 23 joueurs sélectionnés pour le Mondial ont été rappelés, à l'exception d'Hugo Lloris et de Steve Mandanda, tous deux blessés.

Le gardien du PSG Alphonse Areola devrait donc honorer sa première sélection.

Pour Didier Deschamps, il faut digérer l'euphorie du titre mondial, et il faut surtout se méfier de la Mannschaft.

Didier Deschamps, sélectionneur de l'équipe de France : "Le danger, c'est l'adversaire, c'est l'Allemagne. Même s'ils ont connu une Coupe du monde difficile, ils faisaient partie des favoris pour cette Coupe du monde. Cela s'est mal passé pour eux, mais la valeur est bien là. Il y a quelques nouveaux joueurs, mais la grande majorité est toujours là. Je crois qu'il n'y a que 6 ou 7 joueurs qui n'étaient pas présents dans les 23."

Les cadres de la Mannschaft n'ont pas changé - de Manuel Neuer à Thomas Müller en passant par Jérôme Boateng et Tony Kroos - et ils sont revanchards après leur élimination dès le premier tour de la Coupe du monde, dont ils étaient les tenants du titre.

Dans un stade à guichets fermés, les protégés de Joachim Löw veulent montrer que ce qui s'est passé cet été n'était qu'un accident.

Joachim Löw, sélectionneur de l'équipe d'Allemagne : "Nous avons examiné et discuté de divers aspects de notre performance sur les plans tactiques, techniques et sportifs. Il est clair que nous voulons maintenant montrer un visage complètement différent de celui affiché lors de la Coupe du monde en Russie."

Les Bleus disputeront leur deuxième match de la toute nouvelle Ligue des nations dès dimanche face aux Pays-Bas.

Une rencontre programmée au Stade de France et donc synonyme de retrouvailles entre le public tricolore et ses idoles.