DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Gérard Depardieu en Corée du Nord

Vous lisez:

Gérard Depardieu en Corée du Nord

Gérard Depardieu en Corée du Nord
Taille du texte Aa Aa

Gérard Depardieu une nouvelle fois là où on ne l'attend pas. L'acteur français a été filmé dans un hôtel de Pyongyang en Corée du Nord. Que fait-il là-bas ? Il a refusé de répondre aux questions du journaliste qui l'a reconnu.

Hasard ou coïncidence, la présence de l'acteur français intervient alors que le pays se prépare à célébrer le 70e anniversaire de la fondation de son régime. Cet événement clé du calendrier politique nord-coréen et le régime ne lésine jamais sur les festivités, souvent marquées par un grand défilé militaire.

La République populaire et démocratique de Corée (RPDC) - le nom officiel de la Corée du Nord - a été proclamée le 9 septembre 1948, trois ans après que les États-Unis et l'Union soviétique divisèrent la péninsule en deux à l'issue de la Seconde Guerre mondiale.

Gérard Depardieu avait pourtant qualifié Kim Jong Il, le dictateur nord-coréen de "personnage de cartoon, d'un cartoon dangereux".

Cette visite ne serait pas incohérente avec le parcours de Gérard Depardieu qui s'est affiché avec le Cubain Fidel Castro ou le Russe Vladimir Poutine. L'acteur français n'a jamais caché son affection pour la Russie et sa sympathie pour le président russe qui lui a accordé la citoyenneté russe en 2013.

A l'époque, il avait été au cœur d'une polémique causée par sa décision de quitter la France pour protester contre le projet du président français François Hollande, de taxer à hauteur de 75% les plus hauts revenus.

Très critiqué pour ses choix de visite, l'acteur s'était expliqué dans une interview au site américain Daily Beast en septembre 2017. "Je ne suis pas la politique", avait-il assuré qui dit ne parler que de son vécu et de son expérience personnelle. "Je dis à mes détracteurs : allez là-bas voir par vous-mêmes !"

avec AFP