DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Oktoberfest de Munich : la pression monte, la sécurité aussi

Vous lisez:

Oktoberfest de Munich : la pression monte, la sécurité aussi

Oktoberfest de Munich : la pression monte, la sécurité aussi
Taille du texte Aa Aa

L'appel de la fête de la bière à Munich ! L'Oktoberfest débute ce week-end et la pression monte. Pour cette 185ème édition, le prix de la chope de bière d'un litre, ein Mass en version originale, atteint le montant exorbitant de 11 euros ! On ne lésine pas sur la qualité de la bière à Munich, ni sur la sécurité d'ailleurs : plus de contrôles, plus de caméras de surveillance et des super surveillants, mais tout cela reste discret :

"Personne ne remarquera immédiatement que nous avons passé le nombre de caméras de sécurité de 38 à 47, personne ne remarquera non plus l'augmentation de nos équipes de super surveillants qui vont faire de la reconnaissance faciale et de l'identification de personnes, mais la vidéosurveillance et le nombre de nos enquêteurs spéciaux sont renforcés" a expliqué le porte-parole de la police munichoise, Marcus Da Gloria Martins.

Les autorités allemandes espèrent que ces mesures permettront de réduire le nombre d'atteintes sexuelles perpétrées pendant l'Oktoberfest. L'an dernier, elles ont doublé, passant de 34 cas en 2016 à 67 cas en 2017. Un phénomène engendré par le changement de la loi qui permet le signalement des victimes par une tierce personne et par la libération de la parole avec la campagne de sensibilisation Me Too qui a suivi le scandale Harvey Weinstein.

Environ six millions de personnes viennent chaque année à Munich pour la fête de la bière.