DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Golf: Woods reste en tête au 2e tour du Tour Championship

Vous lisez:

Golf: Woods reste en tête au 2e tour du Tour Championship

Golf: Woods reste en tête au 2e tour du Tour Championship
Taille du texte Aa Aa

L'Américain Tiger Woods a conservé la première place du Tour Championship, dernière épreuve de la saison sur le circuit professionnel américain de golf (PGA), après le deuxième tour disputé vendredi à Atlanta (Géorgie).

Malgré un double-bogey (deux coups au-dessus du par) au trou N.16, Woods peut toujours mettre fin dimanche à une disette de plus de cinq ans.

Son dernier titre sur le circuit PGA, le 79e de sa carrière, --ce qui en fait le deuxième golfeur le plus titré de l'histoire-- remonte en effet à août 2013.

Mais le "Tigre" ne pense pas encore à ce 80e titre: "Il y a encore 36 trous à jouer, j'y penserai, j'espère, dimanche soir", a-t-il souri.

"Il y a encore beaucoup à faire pour y parvenir et tout dépend de moi", a insisté l'ancien N.1 mondial qui a exhorté ses nombreux supporteurs sur le parcours d'East Lake à la patience.

"Durant ma carrière, j'ai plutôt été bon lorsqu'il a fallu être patient. J'ai gagné 14 titres du Grand Chelem, mais pour arriver à ce chiffre, il n'a jamais fallu s'emballer", a insisté l'Américain.

Woods, 42 ans, a déjà été dans cette position à mi-parcours cette saison, celle du renouveau après une longue période calamiteuse entre 2014 et 2017, mais il n'a pas réussi à décrocher le gros lot avec pour meilleurs résultats deux 2e places (Valspar Championship en mars et Championnat PGA en août).

- DeChambeau et Koepka souffrent -

Au lendemain de sa carte de 65 (-5), il a rallié le club-house cette fois avec une carte de 68 (-2) pour un total de 133 (-7).

Si Rickie Fowler, avec qui il partageait la première place à l'issue du premier tour, a rétrogradé au 8e rang (137, -3), Woods a été rejoint en tête par un sacré client, le nouveau N.1 mondial, l'Anglais Justin Rose.

Et ce n'est pas tout, le Nord-Irlandais Rory McIlroy s'est replacé à la 3e place (135, -5), à deux coups des co-leaders.

Un groupe de quatre joueurs, formé de l'Espagnol Jon Rahm et des Américains Patrick Cantlay, Billy Horschel et Justin Thomas, est en embuscade à la 4e place (136, -4).

En revanche, rien ne va plus pour l'Américain Bryson DeChambeau: vainqueur de deux des trois précédentes épreuves du circuit PGA, il a connu une nouvelle journée cauchemardesque avec une carte de 75 (+5) et un total de 146 (+6).

Il occupe la 27e place provisoire et a perdu virtuellement son statut de leader de la FedEx Cup, le classement annuel du circuit PGA, dont le vainqueur recevra dimanche un chèque de 10 millions de dollars (8,5 M EUR).

Autre motif d'inquiétude pour le camp américain à moins d'une semaine de la Ryder Cup en France: Bruce Koepka est lui aussi en perdition et pointe à la 30e et dernière place avec sa carte de 78 (+8) comportant cinq bogeys, deux double-bogeys et un seul birdie.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2018 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2018 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.