DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Marseille: qu'arrive-t-il à Luiz Gustavo?

Vous lisez:

Marseille: qu'arrive-t-il à Luiz Gustavo?

Marseille: qu'arrive-t-il à Luiz Gustavo?
Taille du texte Aa Aa

Méconnaissable à Lyon, Luiz Gustavo devra vite effacer cette mauvaise note pour aider l'Olympique de Marseille à enrayer sa mauvaise série, dès mercredi contre Strasbourg (19h00), mais toujours en défense centrale, où il dépanne.

"Il répondra présent contre Strasbourg, ce n'est pas le genre de joueurs à passer à travers 15 matches, je ne me fais pas de souci", assure à l'AFP l'entraîneur René Girard, avant la 7e journée de Ligue 1.

La mauvaise sortie du Brésilien à Lyon, où l'OM a lourdement chuté (4-2) dimanche, est "surprenante, poursuit le champion de France 2012 avec Montpellier, parce que d'habitude des garçons comme lui tiennent la baraque. Même moyens, ils sont là, et cette fois il n'était pas là".

Pour Girard, Luiz Gustavo a joué "un match moyen, mais comme toute l'équipe, je n'aime pas qu'on assassine un seul joueur. Défensivement comme offensivement, il s'agit d'un travail collectif, c'est tout Marseille qui n'a pas fait un bon match".

Adil Rami blessé lors de la défaite contre Francfort en Ligue Europan (2-1) et Duje Caleta-Car suspendu après son rouge à Lyon, le N.19 de l'OM devrait rempiler dans l'axe contre le Racing, probablement aux côtés du jeune Boubacar Kamara en derniers remparts de la cage que gardera de nouveau Steve Mandanda, de retour de blessure. "Bouba et Luiz ont déjà joué, et bien, ensemble", livre Rudi Garcia comme un indice.

- "Toute l'estime que je lui porte" -

Cette saison, le Brésilien a déjà joué cinq matches sur sept en défense centrale, "et on en a gagné trois" (Toulouse, Monaco et Guingamp), souligne Garcia, qui a débriefé le match raté de Lyon avec son vice-capitaine.

Rater un match, "ça arrive, plaide le coach. On a discuté de tout, de technique et d'état d'esprit, il sait toute l'estime que je lui porte et toute l'importance qu'il a pour moi dans l'équipe. Il a été un peu en délicatesse physique (dos), pas spécialement à Lyon mais un peu avant, ça l'a desservi".

Sur le premier but, il se fait déposer par Houssem Aouar. "Des fois, il a des vieux réflexes de milieu de terrain, plutôt positifs d'ailleurs, parce que c'est toujours pour aller chercher le ballon devant, mais parfois ça peut être préjudiciable", explique Garcia.

Un match manqué n'inquiète pas non plus l'ancien défenseur Serge Blanc. "Il peut arriver qu'un joueur de très grande qualité tombe sur un style de joueur qui ne lui va pas", plaide-t-il auprès de l'AFP.

Face à Aouar, une telle erreur "se voit moins au milieu, explique Serge Blanc. Un défenseur central en difficulté, ça se voit immédiatement, car cela coûte une occasion ou un but". Au milieu, les coéquipiers peuvent encore rattraper le coup.

- Derrière, "il ne sert presque à rien" -

Pour l'ancien joueur de l'OM (1997-1998) et de l'OL (1998-2002), le Brésilien "a les qualités pour jouer derrière, mais il ne sert presque à rien, il a ces petites lacunes au démarrage et il ne peut pas servir de relais, alors qu'il est tellement fort dans l'axe dans son rôle de distributeur".

Le moustachu préféré du Vélodrome, qui devrait être enfin plein contre le Racing après deux matches sans ses supporters, entre le huis clos de Ligue Europa et l'interdiction de déplacement à Lyon, "peut rendre service comme il l'a fait, reprend René Girard. Mais c'est un milieu de tout premier ordre, je le connais bien, je l'ai affronté avec Lille contre Wolfsburg (1-1 et défaite 3-0 en C3 2014-2015)".

"Je jouais à son poste, continue le technicien gardois, moi aussi j'ai dépanné à droite ou dans l'axe, mais il y a le joueur de métier, et son véritable poste est là, au milieu. Son efficacité est là".

"Mais Rudi le connaît mieux que moi, et il le voit régulièrement", conclut Girard.

Et justement, pour Garcia, Gustavo "est aussi bon derrière qu'au milieu. Surtout, c'est un joueur important pour qu'on retrouve le chemin de la victoire."

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2018 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2018 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.