L'Aquarius a pu débarquer à Malte 58 migrants, dont de jeunes enfants

L'Aquarius a pu débarquer à Malte 58 migrants, dont de jeunes enfants
Par Olivier Schneid avec AFP
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button

L'Aquarius a pu, dimanche 30 septembre 2018, débarquer au port de La Valette (Malte) les 58 migrants qu'il avait secourus une semaine plus tôt en mer Méditerranée. Ils seront transférés vers quatre pays européens, la France (18), l'Allemagne (15), l'Espagne (15) et le Portugal (10).

PUBLICITÉ

Les 58 migrants sauvés au large de la Libye par le navire humanitaire Aquarius ont débarqué dimanche 30 septembre 2018 dans le port de La Valette (Malte). Une fois les contrôles sanitaires et légaux effectués, ils seront transférés vers plusieurs pays européens : la France en accueillera 18 ; l'Allemagne et l'Espagne, chacune 15 ; le Portugal, 10.

Ils avaient été secourus six jours auparavant par le bateau des ONG françaises SOS Méditerranée et Médecins sans frontières (MSF). C'est un bateau des garde-côtes maltais qui les a conduits jusqu'au port de La Valette.

L'Aquarius est en effet resté dans les eaux internationales afin de ne pas risquer d'être bloqué par les autorités maltaises, comme l'ont vécu deux navires humanitaires, Sea-Watch et Lifeline, affrêtés par des ONG allemandes. Malte ne les a en effet pas laissés repartir.

L'Aquarius s'est vu retirer son pavillon par le Panama il y a une semaine et il ne pourra plus naviguer s'il ne parvient pas à se faire immatriculer ailleurs. Une pétition a été lancée pour demander au gouvernement français de lui accorder un tel pavillon. Dans l'attente, il devrait rejoindre Marseille (France), son port d'attache.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Migrations : les pays méditerranéens de l'UE appellent à une réponse "unie" et "structurelle"

Migrations : les pays du sud de l'Europe réclament davantage de solidarité

En Italie, le Sénat approuve l'accord controversé avec l'Albanie