DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Racisme: la Juve dans le viseur de la Fédération après des chants contre Koulibaly

Vous lisez:

Racisme: la Juve dans le viseur de la Fédération après des chants contre Koulibaly

Racisme: la Juve dans le viseur de la Fédération après des chants contre Koulibaly
Taille du texte Aa Aa

La Juventus, championne d'Italie en titre, pourrait être contrainte de fermer une partie de son stade à la suite de chants racistes ce week-end à l'encontre du Sénégalais de Naples Kalidou Koulibaly, à en croire la presse italienne de lundi.

Le club turinois a renforcé son avance en tête de la Serie A sur Naples en s'imposant 3-1 mais, selon la Gazzetta dello Sport, les trois observateurs de la Fédération italienne présents à l'Allianz Stadium de Turin ont noté des chants lancés à l'adresse de Koulibaly.

Les supporters de la Vieille Dame auraient également traité Carlo Ancelotti, ancien entraîneur de la Juve et actuellement sur le banc de Naples, de "cochon".

Selon les médias locaux, la Curva Sud turinoise pourrait être fermée pour au moins un match après le rapport de la commission de discipline de mardi.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2018 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2018 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.