"Bavaria One" ou la mégalomanie spatiale de Markus Söder

"Bavaria One" ou la mégalomanie spatiale de Markus Söder
Par Sandrine DelormeViktor Sammain, Lena Roche
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Le lancement de ce programme spatial bavarois par le ministre-président CSU, Markus Söder, défraie la chronique en Allemagne.

PUBLICITÉ

En Allemagne, Markus Söder, le ministre-président de la Bavière est taxé de "mégalomanie"

La raison ? Il vient d'approuver le lancement d'un programme spatial "Bavaria One", doté de 700 millions d'euros, et cela a du mal à passer. 

Söder, membre des chrétiens-démocrates de la CSU, est raillé non seulement par l'opposition régionale, mais aussi par ses alliés de la CDU et sur les réseaux sociaux. Le projet de lancement d'un satellite bavarois ou celui d'une faculté spatiale à Munich ne séduisent pas.

On lui reproche sa politique "à des années-lumière du bon sens", on se moque de son côté star trek et du nouveau titre de de son ministre de l'économie qui devient aussi "coordinateur spatial"...

Kevin Kühnert qui dirige les jeunes sociaux-démocrates l'a interpellé sur les lacunes de sa gestion du Land de Bavière, il critique le manque d'investissement de la CSU dans le logement, les crèches ou les emplois.

Conclusion du député européen de la CDU, Dennis Radtke, "Ces derniers mois, il aurait peut-être mieux valu parler de ces questions plutôt que de mener une guerre des étoiles contre le parti frère et la chancelière Angela Merkel".

A10 jours des élections régionales, ce coup de communication de la CSU pourrait néanmoins porter ses fruits auprès de l'électorat.  

Sources additionnelles • Presse allemande

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Législatives allemandes : Markus Söder et la droite bavaroise en embuscade

Un revers électoral pour l'AfD en Allemagne

La fusée Falcon 9 de SpaceX est revenue sur Terre