DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Kavanaugh : Trump divise son camp

Kavanaugh : Trump divise son camp
Taille du texte Aa Aa

Le Sénat américain devrait recevoir ce jeudi le très attendu rapport du FBI sur la jeunesse de Brett Kavanaugh, le candidat de Donald Trump à la Cour suprême.

Un premier vote de confirmation de sa candidature pourrait avoir lieu vendredi avant un vote final samedi.

À 48 heures du scrutin, la candidature de Brett Kavanaugh semble plus que jamais incertaine.

Le FBI est critiqué pour ne pas avoir entendu toutes les plaignantes et Donald Trump s'est mis à dos plusieurs sénateurs républicains dont les voix seront décisives.

Lors d'un discours dans le Mississippi, le président américain s'est moqué de Christine Blasey Ford, l'universitaire qui accuse le juge de l'avoir agressée sexuellement en 1982.

Susan Collins, sénatrice, républicaine : "Les propos du président étaient tout à fait inappropriés."

Kirsten Gillibrand, sénatrice démcrate : "J'ai trouvé ses propos honteux, cela montre qu'il n'a aucune empathie pour les victimes de violences sexuelles. C'est une déclaration de plus qui prouve le peu d'estime de notre président pour les femmes. Cela m'a répugné."

Lindsey Graham, sénateur républicain : "Je n'aime pas ce que le président a dit hier soir. J'ai été la première personne à dire que je voulais entendre le Dr Ford. Je trouve qu'on l'a traitée avec respect. Je trouve que Kavanaugh a été traité comme de la merde."

Plusieurs centaines de personnes se sont rassemblées devant la Cour suprême pour exiger le rejet la candidature de Brett Kavanaugh.

Aux États-Unis, la Cour suprême arbitre les questions de société les plus épineuses comme le droit à l'avortement ou le port d'armes.