EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Find Us
PUBLICITÉ

Le patron d'Interpol porté disparu

Le patron d'Interpol porté disparu
Tous droits réservés 
Par Euronews avec AFP
Publié le Mis à jour
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Meng Hongwei n'a pas été depuis vu un séjour en Chine fin septembre. Une enquête a été ouverte par la police de Lyon, où siège l'organisation.

PUBLICITÉ

Qu'est-il arrivé à Meng Hongwei, le président d'Interpol ? Une enquête pour disparition a été ouverte par la police judiciaire de Lyon, où siège l’organisation internationale de la coopération policière.

Meng Hongwei, n'a pas été aperçu depuis un séjour en Chine fin septembre. Sa famille, inquiète d'avoir perdu sa trace le 25 septembre, a décidé de donner l'alerte.

Dans un bref communiqué, le Secrétariat général d'Interpol s'est refusé à tout commentaire, et renvoyé aux autorités chinoises et françaises, compétentes dans cette affaire.

D'après les informations du quotidien français Le Monde, la piste privilégiée est celle d’une "mise au secret temporaire" de Meng Hongwei par le renseignement chinois "dans le cadre de règlements de comptes internes au pouvoir chinois".

Le ministère de l'Intérieur français a fait part de son "interrogation" sur la situation de l'homme politique de 64 ans et s'est dite "préoccupée" par des menaces reçues par son épouse.

Selon une source anonyme du journal de Hong Kong South China Morning Post, Meng Hongwei a été "emmené" par les autorités "dès son atterrissage" la semaine dernière, pour des motifs encore flous. Elle ajoute que ce dernier faisait l'objet d'une enquête dans son pays.

Ancien vice-ministre chinois de la police et poids lourd du parti communiste, Meng Hongwei a été élu à la tête d'Interpol en novembre 2016 pour un mandat de quatre ans.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Disparition du président d'Interpol : l'organisation a exigé des précisions au gouvernement chinois

Premier sommet Chine-UE en quatre ans : déséquilibre commercial et Ukraine au menu des discussions

No Comment : la Conférence mondiale sur la robotique ouvre ses portes à Pékin