DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Tennis: Osaka surmonte ses larmes pour aller en demi-finale à Pékin

Vous lisez:

Tennis: Osaka surmonte ses larmes pour aller en demi-finale à Pékin

Tennis: Osaka surmonte ses larmes pour aller en demi-finale à Pékin
Taille du texte Aa Aa

La Japonaise Naomi Osaka s'est fait très peur au point de pleurer sur le court mais elle est finalement venue à bout, en trois sets, de la Chinoise Shuai Zhang vendredi pour atteindre les demi-finales du tournoi WTA de Pékin.

La N.6 mondiale, victorieuse le mois dernier de l'US Open, son premier titre en Grand Chelem, était menée un set à rien et trois jeux à zéro dans la deuxième manche après avoir perdu ses deux premiers jeux de service quand les larmes ont embué ses yeux.

Celle qui reconnaissait en début de semaine être "très émotive" a finalement réussi à se remobiliser pour renverser la vapeur et s'imposer en trois sets (3-6, 6-4, 7-5) face à la 45e mondiale, quart-de-finaliste à l'Open d'Australie en 2016.

Pourquoi des larmes ? "Parce que c'était un match très éprouvant", a rétorqué Osaka à la presse, après une chaude accolade avec Zheng. "Je me suis en quelque sorte excusée car j'étais plus émotive qu'à l'habitude. J'ai l'impression que nous avons toutes deux lutté aussi dur que possible", a-telle dit.

Osaka, 20 ans, affrontera pour une place en finale la Lettone Anastasija Sevastova, 20e joueuse mondiale, qui a éliminé la Slovaque Dominika Cibulkova (30e), battue 6-3, 7-6 (7/5).

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2018 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2018 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.