This content is not available in your region

JO 2022 : le TAS rendra sa décision lundi dans l'affaire de dopage impliquant Kamila Valieva

Access to the comments Discussion
Par Euronews  avec AFP
euronews_icons_loading
JO 2022 : le TAS rendra sa décision lundi dans l'affaire de dopage impliquant Kamila Valieva
Tous droits réservés  Bernat Armangue/Copyright 2022 The Associated Press. All rights reserved

Le tribunal arbitral du sport (TAS) doit se prononcer lundi sur le sort de Kamila Valieva, cette jeune patineuse russe de quinze ans, grande favorite des Jeux de Pékin, au cœur d'une affaire de dopage.

En cause, un test positif à la trimétazidine datant du 25 décembre, mais dont les résultats ne sont arrivés que mardi. Dès l'arrivée des résultats, l'agence antidopage russe a **suspendu provisoirement la sportive **; une suspension levée dès le lendemain, obtenue pour des raisons mystérieuses, ce qui lui a permis de continuer  à participer aux Jeux.

L'adolescente avait par ailleurs participé à la victoire de l'équipe féminine de patinage russe lundi 7 février, mais la remise de ces médailles remportées collectivement a été suspendue depuis la révélation de cette affaire.

Si la sportive est autorisée à continuer son olympiade, il ne lui restera que 24 heures pour préparer son programme court prévu mardi dans la soirée à Pékin.

Certains journalistes ayant étudié l'affaire disent avoir été menacés, poussant le porte-parole du Comité international olympique (CIO) Mark Adams à taper du poing sur la table, qualifiant les menaces d'"inacceptables".

Cette procédure auprès du TAS a été initiée par le CIO, rejoint par la Fédération international de patinage (ISU), qui ont fait appel de la levée de la suspension de Kamila Valieva par l'agence russe antidopage.

De son côté, le président de la Fédération russe de patinage artistique, Alexandre Gorchkov, a qualifié dans un communiqué publié samedi cette affaire de "folle histoire (qui) soulève trop de questions" :

"Encore une fois je le répète: nous ne doutons pas de l'honnêteté de notre athlète".

En attendant la décision de la justice sportive, Valieva continue de se préparer à participer à l'épreuve.