DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Le spectre du nationalisme plane sur la Bosnie, en plein scrutin

Vous lisez :

Le spectre du nationalisme plane sur la Bosnie, en plein scrutin

Le spectre du nationalisme plane sur la Bosnie, en plein scrutin
Taille du texte Aa Aa

Un équilibre fragile, mis à l’essai en Bosnie. Plus de 3 millions d’électeurs sont appelés aux urnes dans ce pays où chaque communauté, bosniaque, serbe et croate devront choisir leurs représentants. Ceux-ci siégeront à la présidence tripartite qui dirige la Bosnie.

Parmi les candidats, ce sont les nationalistes qui sont en bonne voie pour remporter le scrutin, au risque d’affaiblir encore plus, un État déjà fragile.

Car certains n’hésitent pas à appeler au démantèlement du pays. L’un des candidats de la communauté serbe, Milorad Dodik, souhaite le rattachement de l’entité serbe, à la Serbie voisine.

De son côté, l’une des figures de la communauté croate veut la dislocation de la Fédération croato-musulmane, l’autre entité qui compose la Bosnie et créer une entité croate autonome.

Deux voix qui tendent à creuser les écarts entre les différentes communautés et qui veulent affaiblir l’État central, au risque d’éveiller, les divisions territoriales.

Entre 1992 et 1995, Serbes, Croates et Bosniaques se sont affrontés dans un conflit qui a fait 100 000 morts.