DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Turquie : Le pasteur Brunson rentre à Washington

Vous lisez:

Turquie : Le pasteur Brunson rentre à Washington

Turquie : Le pasteur Brunson rentre à Washington
@ Copyright :
REUTERS/Umit Bektas - REUTERS/Umit Bektas
Taille du texte Aa Aa

La justice turque a libéré vendredi le pasteur américain Andrew Brunson, qui a aussitôt quitté la Turquie et était attendu samedi à Washington après une longue crise diplomatique entre les deux pays alliés.

"Bonne nouvelle, le pasteur Brunson est en vol", a lancé Donald Trump à des journalistes. "Je crois qu'il est en bonne forme" après avoir "beaucoup souffert", a-t-il ajouté.

Le président des Etats-Unis a précisé qu'il l'accueillerait dans le Bureau ovale à la Maison Blanche "probablement samedi".

Le tribunal d'Aliaga, dans la région d'Izmir en Turquie, avait auparavant condamné le pasteur à trois ans et un mois de prison. Mais il l'avait remis en liberté immédiatement et avait levé son interdiction de sortie du territoire en tenant compte du temps déjà passé en prison et de son comportement pendant son procès, selon une correspondante de l'AFP sur place.

Après un an et demi de détention et plus de deux mois en résidence surveillée, Andrew Brunson a été reconnu coupable de soutien à des "organisations terroristes", en l'occurrence les séparatistes du Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK) et le réseau de Fethullah Gülen, le prédicateur accusé par Ankara d'avoir orchestré le putsch manqué de juillet 2016.

Des accusations toujours rejetées en bloc par l'homme d'église âgé de 50 ans ainsi que par l'administration américaine, qui avait mis une pression sans précédent sur le gouvernement turc pour obtenir la libération pure et simple de cet "innocent".

"Je suis un homme innocent. J'aime Jésus, j'aime la Turquie", a déclaré pendant l'audience de vendredi le pasteur, qui portait un costume sombre sur une chemise blanche.

Il s'est ensuite rapidement rendu à l'aéroport d'Izmir, dans l'ouest du pays, où il a salué les journalistes à son arrivée avec sa femme Norine. De là, il s'est envolé à bord d'un avion militaire américain avec pour première destination la base américaine de Ramstein, en Allemagne, où il devait passer de rapides examens médicaux. Il est attendu à la base aérienne d'Andrews, près de Washington, samedi à midi.

La crise diplomatique alimentée par cette affaire entre ces deux pays alliés au sein de l'Otan a provoqué un effondrement en août de la livre, la monnaie turque, et mis en lumière les fragilités de l'économie turque. Pour autant, les contentieux ne sont pas tous dissipés entre les deux pays, dont l'alliance a notamment été mise à rude épreuve ces derniers mois par le conflit syrien.

- Avec AFP -