EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Suivez-nous
PUBLICITÉ

Grand Prix de Cancún : des Autrichiennes en or

Grand Prix de Cancún : des Autrichiennes en or
Tous droits réservés 
Par Fleur Martinsse
Publié le Mis à jour
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Au deuxième jour du Grand Prix de Cancún, les Autrichiennes Michaella Polleres et Magdalena Krssakova décrochent toutes les deux l'or dans leurs catégories respectives (-70 kilos et -63 kilos).

PUBLICITÉ

Lors du deuxième jour du Grand Prix de judo de Cancún, les tatamis mexicains ont plutôt bien inspiré les Autrichiennes.

Après avoir déjà remporté deux médailles de bronze en Grand Prix par le passé, Michaela Polleres décroche sa toute première médaille d'or à 20 ans. Troisième lors des derniers Championnats d'Europe, la jeune judoka s'impose dans la catégorie des -70 kilos face à la Belge Gabriella Willems. Elle suit ainsi l'exemple de sa compatriote Magdalena Krssakova chez les -63 kilos le même jour.

"Je suis très heureuse, c’est parfait parce que Magda elle aussi a remporté la médaille d’or. Cela m’a motivé à faire pareil et je suis très heureuse", s'est-elle réjoui après sa victoire.

Magdalena Krasskova a de son côté battu la Canadienne Catherine Beauchemin-Pinard en finale des -63 kilos. La seconde Autrichienne en or décroche sa troisième médaille d'or en Grand Prix et sans nul doute le titre le plus important de sa carrière.

Macias fait enfin tomber Iartcev

Côté masculin, Tommy Macias est enfin venu à bout de Denis Iartcev chez les -73 kilos. Le Suédois n'était jamais parvenu jusqu'alors à faire tomber son adversaire russe. Il aura fallu s'y reprendre à quatre fois et user de tout son talent, notamment dans le jeu de jambes, pour remporter la deuxième victoire en Grand Prix de sa carrière.

"Je n'ai jamais perdu contre le même adversaire quatre fois__, alors je croyais vraiment en moi-même et je voulais me battre. Je savais qu'il était fort, il fallait tout donner pour échapper à ses prises, j'ai pensé que je pourrais peut-être le déséquilibrer et j'y suis parvenu aujourd'hui", s'est félicité le Suédois, qui préfère garder la tête froide. "On verra ce qui se passera la prochaine fois. Les trois dernières années ont été vraiment bonnes pour moi, alors oui, cette fois-ci c'était une médaille d'or, mais en judo, tout peut arriver. Peut-être que la prochaine sera une médaille de bronze, j'ai beaucoup de chance d'avoir décrocher l'or aujourd'hui."

Le judo explosif de Sami Chouchi

Le Belge Sami Chouchi a lui brillé dans la catégorie des moins de 81 kilos, en réalisant notamment un magnifique tai-otoshi, l'une des techniques ancestrales de la discipline. Il a également offert au public mexicain un superbe uchi-mata et remporte ainsi sa toute première médaille sur le circuit mondial... en or.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

GP de Cancún : Krpálek et Ortíz en démonstration

Grand Prix de Cancún : Après les Mondiaux, l'heure de la reprise

Judo : Riner sacré pour la huitième fois à Paris, Romane Dicko également en or