DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

GP de Cancún : Krpálek et Ortíz en démonstration

Vous lisez :

GP de Cancún : Krpálek et Ortíz en démonstration

GP de Cancún : Krpálek et Ortíz en démonstration
Taille du texte Aa Aa

Le Grand Prix de Cancún s'est achevé dimanche au Mexique, avec les médailles d'or des deux stars internationales dans les catégories reines des lourds.

Prochain rendez-vous sur le World Judo Tour : le quatrième Grand Chelem de la saison, à Abu Dhabi, du 26 au 28 octobre.

+ 100 kg : Krpálek, la ruée vers l'or

Lukáš Krpálek retrouve de l'or à Cancún. Le Tchèque, champion olympique à Rio en moins de 100 kg, restait sur un championnat du monde manqué, le mois dernier à Bakou, en plus de 100kg.

Il s'est rattrapé pour son retour sur le World Judo Tour et remporte, à l'issue de ce Grand Prix, sa deuxième médaille d'or depuis son changement de catégorie. La première, c'était en avril, avec un titre de champion d'Europe à Tel-Aviv.

D'une catégorie à une autre, Krpálek n'a pas perdu son judo et l'a démontré en finale face au Cubain Andy Granda, qui lui aura changé deux fois de catégorie en quatre ans, des moins de 90 kg aux plus de 100 kg, en passant par moins de 100 kg.

- 100 kg : Bilalov, la montée en puissance

Dans la catégorie des -100 kg, le Russe Niiaz Bilalov remporte ce Grand Prix de Cancún et revient en forme au bon moment. Juste avant de remettre son titre en jeu à Abu Dhabi, quatrième Grand Chelem de la saison. Il se débarrasse en finale de l'Autrichien Laurin Boehler.

- 90 kg : Iván Silva convertit l'argent en or

Médaillé d'argent aux Mondiaux de Bakou, Iván Silva enchaîne par un premier titre en Grand Prix. Le Cubain s'impose grâce à un magnifique ippon en finale des moins de 90 kg, ippon infligé à l'Allemand Marc Odenthal.

Iván Silva a reçu sa médaille des mains de son compatriote Antonio Castro, un des ambassadeurs de la Fédération Internationale de Judo.

- 90 kg : Takayama, le Japon reçu 1/1

Rika Takayama était la seule représentante du judo japonais présente à Cancún. Elle ramènera une médaille d'or au pays du soleil levant. Une belle performance pour la judokate aux deux titres du Grand Chelem. Elle domine au Mexique la vice-championne olympique, tenante du titre, Mayra Aguiar.

+ 78 kg : Idalys Ortíz, comme une évidence

L'ancienne championne olympique et double championne du monde, Idalys Ortíz, retrouvait la Brésilenne Maria Suelen Altheman en finale. Comme en demi-finale des Mondiaux de Bakou, c'est la Cubaine qui l'emporte.