DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

La tempête Leslie a épargné le Portugal, mais pas la France

Vous lisez :

La tempête Leslie a épargné le Portugal, mais pas la France

La tempête Leslie a épargné le Portugal, mais pas la France
Taille du texte Aa Aa

Les agents de la compagnie d'électricité portugaise ont travaillé d'arrache-pied dans un décor désolé hier... Il fallait rétablir le courant à 325 000 personnes qui en étaient privées depuis le passage de la tempête Leslie dans la nuit de samedi à dimanche.

Du nord au centre du pays, tout le littoral a été touché, notamment la capitale, Lisbonne, et ses alentours, les régions de Coimbra, Leiria et Porto.

28 personnes ont été légèrement blessées, une soixantaine d'autres ont dû être relogées.

Une rafale de vent de 176 km/h a été enregistrée près de Figueira da Foz, ce qui est un nouveau record historique pour le Portugal.

"C'était horrible, c'était horrible. Je n'avais jamais rien vu de tel. Les choses volaient. Toutes ces poubelles venaient de derrière l'hôtel et volaient dans tous les sens" explique une habitante de Figueira da Foz.

L'ouragan Leslie errait sur l'océan Atlantique depuis le 23 septembre et s'est transformé en tempête post-tropicale à son arrivée sur les côtes portugaises : un phénomène rare.

La tempête Leslie a ensuite pris la direction de l'Espagne, mais avec moins d'intensité que prévu. La ville frontalière de Zamora a enregistré des rafales de 100 km/h, quelques chutes d'arbres et quelques centaines de coupures d'électricité.

En France, les pluies orageuses liées à la tempête Leslie ont engendré la mort de trois personnes dans l'Aude, département placé en vigilance rouge depuis ce matin.

Avec plus de 250 interventions des pompiers dans la nuit, l'Aude a été particulièrement touchée par l'épisode orageux. En l'espace de 5 heures, "entre 160 et 180 mm d'eau sont tombés sur l'agglomération de Carcassonne".