EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Suivez-nous
PUBLICITÉ

La tempête Leslie secoue le Portugal et l'Espagne

La tempête Leslie secoue le Portugal et l'Espagne
Tous droits réservés REUTERS/Rafael Marchante
Tous droits réservés REUTERS/Rafael Marchante
Par Euronews
Publié le
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

La tempête Leslie a frappé le Portugal dimanche matin, faisant 27 blessés légers et laissant des centaines de milliers de foyers sans électricité, avant d'atteindre le nord de l'Espagne qui se préparait à des pluies diluviennes.

PUBLICITÉ

Avec des vents soufflant jusqu'à 176 km/h, la tempête Leslie a fait trembler le Portugal.

L'ouragan qui planait sur l'océan Atlantique s'est transformé en tempête tropicale en atteignant le continent ce dimanche matin. 27 personnes ont été légèrement blessées et près de 325 000 habitants se retrouvent privés d’électricité.

Des centaines d’arbres ont été déracinés, causant de nombreux accidents, en particulier dans la région de Lisbonne, ainsi que dans les districts de Leiria et Coimbra, au centre du pays.

"Tout s'est renversé à cause de la puissance du vent, je n'ai rien compris à ce qu'il s'est passé... Le vent a brisé une fenêtre et tout le verre a été projetée à travers la pièce... J'ai dit à mon équipe et aux clients de se mettre à l'abri dans les toilettes et la cuisine, pour être en sécurité entre quatre murs et ne pas se blesser avec les projections de verre", témoigne un restaurateur de Figueira da Foz.

Après le Portugal, la tempête Leslie a atteint le nord de l’Espagne qui s’était préparé à des pluies diluviennes.

Mardi dernier, l’île de Majorque avait déjà été touchée par de fortes précipitations et des inondations qui ont coûté la vie à 12 personnes.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

La tempête Leslie a épargné le Portugal, mais pas la France

Douze morts dont six étrangers dans les inondations à Majorque

Portugal : reprise de l'incendie, la polémique enfle