DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Afghanistan : un scrutin sous haute tension

Vous lisez :

Afghanistan : un scrutin sous haute tension

Afghanistan : un scrutin sous haute tension
Taille du texte Aa Aa

Un scrutin sous haute tension pour les Afghans, appelés à choisir leurs députés ce samedi : mais difficile de voter dans des conditions optimales, alors que talibans et soldats de Daech menacent de perturber le déroulement du scrutin.

Jeudi, un important chef de police a été tué au cours d’une fusillade revendiquée par les talibans.

Dans ce pays miné par la guerre avec le terrorisme, la sécurité est l’un des principaux enjeux de ces élections.

"La grande préoccupation c’est la sécurité, et les gens espèrent améliorer la situation en allant voter. Les problèmes économiques sont également très importants pour le peuple afghan. On espère qu'en envoyant une nouvelle génération au parlement, on pourra améliorer la situation économique ici", commente Fariba Pajooh, analyste politique afghane.

Et la situation ne risque pas de s’apaiser, après ces législatives : le 20 avril 2019, les Afghans devront cette fois-ci élire leur nouveau président.