DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Les aveux saoudiens ne satisfont pas les dirigeants de la planète

Vous lisez :

Les aveux saoudiens ne satisfont pas les dirigeants de la planète

Les aveux saoudiens ne satisfont pas les dirigeants de la planète
Taille du texte Aa Aa

Les dirigeants de la planète ne se satisfont pas des explications de Riyad après ses aveux sur la mort du journaliste Jamal Khashoggi dans le consulat saoudien à Istanbul.A l'image du président américain Donald Trump. "Non, je ne serai pas satisfait tant que nous n'aurons pas la réponse, a déclaré l'hôte de la Maison Blanche. C'est un bon premier pas. Mais je veux obtenir la réponse."

Beaucoup de pays, comme la Turquie, sont plus explicites quant à leurs demandes d'éclaircissements sur ce qui s'est réellement passé dans le consulat. "La Turquie ne laissera pas passer cette affaire horrible, effrayante, inhumaine, a réagi Numan Kurtulmus, numéro 2 du parti Justice et développement au pouvoir à Ankara. La Turquie ne permettra jamais que cette affaire soit couverte, d'autant qu'elle s'est déroulée à Istanbul, même si le consulat appartient au territoire de l'Arabie saoudite."

Realpolitik

La chef de la diplomatie européenne Federica Mogherini a appelé à "une enquête approfondie et transparente". Et la chancelière allemande Angela Merkel a estimé que les explications livrées à ce jour étaient "insuffisantes". "A présent, alors que nous parlons des terribles événements en Arabie saoudite, où toujours rien n'a été clarifié, nous exigeons de savoir ce qui s'est passé" a-t-elle déclaré.

Beaucoup d'autres dirigeants de la planète ont condamné l'Arabie saoudite. Certains responsables britanniques ont appelé à suspendre les ventes d'armes au royaume. Pour Donald Trump, il n'en est pas question :"Nous avons 450 milliards de dollars de contrats dont 110 milliards de commandes militaires, du matériel et d'autres choses commandées par l'Arabie saoudite. Je crois que cela représente plus d'un million d'emplois alors ce n'est pas constructif pour nous d'annuler une commande comme celle-là."

La police turque continue de fouiller une forêt aux alentours d'Istanbul pour tenter de retrouver le corps de Jamal Khashoggi.