DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

NBA: Detroit, c'est costaud, les Lakers, c'est parti?

Vous lisez :

NBA: Detroit, c'est costaud, les Lakers, c'est parti?

NBA: Detroit, c'est costaud, les Lakers, c'est parti?
Taille du texte Aa Aa

Detroit a préservé son invincibilité en dominant Cleveland (110-103) jeudi, tandis que les Los Angeles Lakers, portés par l'inévitable LeBron James, ont enchaîné une deuxième victoire en vingt-quatre heures (121-114) face à Denver.

En quelques semaines seulement, Dwane Casey, élu meilleur entraîneur de la saison 2017-18, a métamorphosé les Pistons.

gi

Sous la conduite du coach remercié en mai par Toronto après sept saisons et cinq participations aux play-offs, sa nouvelle équipe a remporté ses quatre premiers matches de la saison pour la première fois depuis la saison 2008-09.

Le duo Blake Griffin/Andre Drummond a encore fait des dégâts.

Trois jours après avoir inscrit 50 points, Griffin en a marqué 26 face à Cleveland, alors que Drummond a fini la rencontre avec 26 points et 22 rebonds.

Mais Drummond garde les pieds sur terre: "Il ne faut pas s'emballer, ce n'est que le début de la saison et il y a encore beaucoup de matches à disputer, il faut prendre les matches les uns après les autres, tenter de les gagner et de toujours s'améliorer", a-t-il prévenu.

Detroit, 3e de la conférence Est (4 v-0 d), a en effet dominé une équipe de Cleveland qui vit un début de saison cauchemardesque: les Cavaliers, orphelins de LeBron James parti aux Lakers en juillet, étaient privés de Kevin Love, touché à un pied, et ont perdu leurs cinq premiers matches.

- Oklahoma City lanterne rouge -

Oklahoma City aussi court toujours après sa première victoire.

Le Thunder était pourtant encore en tête à moins de deux minutes de la fin de la rencontre, mais a concédé sa quatrième défaite consécutive, sa deuxième à domicile, face à Boston (101-95).

Paul George (22 pts) et Russell Westbrook (13 pts, 15 rbds) n'ont pas réussi à résister à Jayson Tatum (24 pts), Al Horford (19 pts) et Kyrie Irving (15 pts).

OKC est lanterne rouge de la conférence Ouest (4 v-0 d), tandis que Boston s'est replacé à la 5e place à l'Est (3 v-2 d).

Au Staples Center, sous les yeux de Kobe Bryant et d'un public conquis, les Lakers commencent à trouver leurs repères.

- Triple double pour LeBron James -

Alors qu'ils avaient perdu leurs trois premiers matches de la saison, ils se sont imposés à Phoenix mercredi et ont infligé aux Denver Nuggets leur première défaite.

James et ses jeunes coéquipiers ont tangué durant le 3e quart-temps, mais n'ont pas coulé face à Nikola Jokic (24 pts) et Jamal Murray (22 pts).

Ce sont eux, pourtant encore privés de Rajon Rondo et Brandon Ingram, suspendus, qui ont le mieux fini, notamment grâce à Lance Stephenson (12 pts).

"On progresse match après match, on a continué sur notre lancée de Phoenix contre une belle attaque, mais il faudra encore être meilleur contre San Antonio samedi", a prévenu "King James" après son premier triple double (28 pts, 11 rbds, 11 passes) sous le maillot des Lakers.

Les Lakers sont 10e à l'Ouest (2 v-3 d).

Enfin, Damian Lillard a débuté son match contre Orlando timidement avec seulement sept points lors des deux premières périodes.

Après la pause, il a enchaîné les paniers et inscrit un total de 41 points, dont 19 en 3e période, qui ont permis aux Trail Blazers de s'imposer 128 à 114.

Son acolyte CJ McCollum a ajouté 22 points, tandis que Nikola Vucevic et Evan Fournier ont maintenu le Magic à flot avec respectivement 24 et 17 points.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2018 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2018 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.