DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Brésil : Un magistrat anticorruption à la tête de la Justice

Vous lisez :

Brésil : Un magistrat anticorruption à la tête de la Justice

Brésil : Un magistrat anticorruption à la tête de la Justice
Taille du texte Aa Aa

Au Brésil, il est une véritable superstar de la justice, celui qui a réussi à faire tomber le président Lula : Sergio Moro, 46 ans et leader de la lutte anticorruption prendra la tête du ministère de la Justice.

En pleine formation de son gouvernement, le président élu Jair Bolsonaro a réussi un coup de maître en recrutant cette figure de la magistrature très populaire au Brésil et où la foule se presse même pour le photographier.

En plus de la Justice, Sergio Moro reçoit un autre portefeuille, celui de la Sécurité publique. Un cumul qui inquiète la gauche : ses opposants lui ont longuement reproché ses décisions politisées.

Dans le futur cabinet, d’autres personnalités publiques au Brésil : Marcos Pontes, le premier astronaute brésilien, sera le prochain ministre des Sciences, alors que le député Onyx Lorenzoni devra diriger le gouvernement.

Mais la nomination qui fait le plus grincer des dents, c’est celle de Paulo Guedes, un économiste réputé pour sa pensée ultralibérale : il pourrait être à la tête d’un super ministère de l’Economie, regroupant les Finances, le Commerce extérieur et l’Industrie.

Au total, le gouvernement brésilien passe de 29 à 15 ministères, quitte à fusionner ensemble, des portefeuilles aux intérêts opposés.

L’Agriculture et l’Environnement ne formeront plus qu’un seul ministère, au grand dam des écologistes.