DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Doutes sur l'état de santé d'Ali Bongo

Vous lisez :

Doutes sur l'état de santé d'Ali Bongo

Doutes sur l'état de santé d'Ali Bongo
Taille du texte Aa Aa

Comment se porte Ali Bongo Ondimba ? C'est la question que se posent bien des Gabonais, sans nouvelle de leur président depuis deux semaines et l'annonce d'un "malaise" à Riyad.

Il y a 10 jours, le porte-parole de la présidence annonçait que le chef de l'Etat avait fait un malaise le 24 octobre, lors d'une visite officielle en Arabie saoudite. Certaines sources affirment qu'il a été victime d'un un accident vasculaire cérébral (AVC) et placé dans un coma artificiel.

Ce mercredi, la première dame remerciait sur twitter celles et ceux qui ont témoigné de leur soutien.

Mais depuis, le silence radio est de vigueur dans les hautes sphères gouvernementales à Libreville, où un triumvirat aurait été mis en place pour assurer la poursuite de l'Etat... Alors que se pose la question de la vacance du pouvoir.

"Il n'existe pas de délai précis prévu par la constitution sur ce cas-là. Mais si les choses se prolongeaient, on est sûr que le vice-président pourrait remplacer le président dans des cadres bien précis, c'est-à-dire l'empêchement temporaire", explique Télésphore Ondo, constitutionnaliste gabonais.

"Maintenant, s'il y a vacance ou un empêchement définitif constaté par la Cour constitutionnelle, dans ce cas-là c'est le président du Sénat qui va assurer l'intérim", poursuit-il.

Élu à la tête du petit pays pétrolier en 2009, Ali Bongo a été reconduit en 2016 lors d'un scrutin contesté. Fin octobre, son parti a remporté largement les élections législatives.

Le principal opposant du président, Jean Ping, s'est montré particulièrement actif depuis que le chef de l'Etat est hospitalisé. Celui qui se dit toujours "président élu" a appelé les Gabonais au rassemblement à l'occasion d'un opportun "discours à la nation".