DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Incidents PSG et Etoile rouge: pas de décision avant PSG-Liverpool

Vous lisez :

Incidents PSG et Etoile rouge: pas de décision avant PSG-Liverpool

Taille du texte Aa Aa

L'UEFA qui avait décidé d'enquêter sur les incidents au Parc des Princes après la rencontre PSG/Etoile Rouge de Belgrade, a repoussé l'examen du dossier, ce qui garantit la présence de supporteurs parisiens pour la réception de Liverpool en Ligue des champions le 28 novembre, a indiqué lundi l'instance.

Le 18 octobre, l'UEFA avait décidé de mandater un inspecteur de sa branche "éthique et discipline" pour "conduire une enquête" après les incidents à l'occasion du match de Ligue des champions contre l'Etoile Rouge de Belgrade le 3 octobre.

La commission de discipline qui avait prévu d'examiner le dossier du PSG quelques jours avant le match PSG/Liverpool programmé le 28 novembre, a décidé de le traiter "lors d’une réunion ultérieure", a indiqué l'UEFA, confirmant une information de Lequipe.fr.

Le PSG est poursuivi, par la faute de ses fans, pour "utilisation de fumigènes" et "troubles dans le public", notamment. Outre les incidents à l'intérieur du Parc des Princes, des heurts avaient éclaté à l'extérieur entre les forces de l'ordre et plusieurs centaines de personnes cagoulées devant l'entrée du stade, juste après le coup de sifflet final.

gi

Le club parisien, déjà puni pour ce match par une fermeture du virage Auteuil en raison de l'utilisation d'engins pyrotechniques lors du précédent match européen au Parc, le 6 mars contre le Real Madrid, risque une sanction plus lourde en raison de la récidive.

Le 18 octobre, l'UEFA avait également condamné le PSG à une amende de 20.000 euros pour un coup d'envoi retardé et le coach parisien Thomas Tuchel avait écopé d'un avertissement dans ce cadre.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2018 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2018 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.