DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Coupe Davis: "Il faut que le terrain se fasse", explique l'encadrement des Bleus

Vous lisez :

Coupe Davis: "Il faut que le terrain se fasse", explique l'encadrement des Bleus

Coupe Davis: "Il faut que le terrain se fasse", explique l'encadrement des Bleus
Taille du texte Aa Aa

"Il faut que le terrain se fasse", a expliqué mercredi l'encadrement de l'équipe de France de Coupe Davis qui s'est entraînée pour la première fois sur le court en terre battue construit en moins de trois jours dans le stade Pierre-Mauroy, à deux jours de la finale contre la Croatie à Lille.

"Le court est vraiment bien, il faut se dire qu'il y a 48 heures, il n'y avait pas de court ici puisqu'il y a eu un match de rugby (samedi). Bien sûr, il y a des petites choses qu'il faut corriger et améliorer d'ici vendredi mais les équipes ont fait un travail formidable", a retracé le capitaine adjoint des Bleus, Cédric Pioline.

gi

"Il faut que le terrain se fasse, que les joueurs jouent dessus, le remuent, le tassent. Les équipes vont corriger les petites imperfections pour qu'il soit encore meilleur qu'il ne l'est déjà", a-t-il poursuivi.

A régler notamment, "un léger relief qui ressort au niveau de la ligne de service", a décrit le directeur des opérations de la rencontre, Sébastien Hette. "Rien de bien méchant, quelque chose d'assez classique pour une terre battue" qui n'a "même pas été évoqué en réunion des capitaines", a-t-il développé.

Dans la perspective de préparer au mieux le court, livré tardivement, ce mercredi seulement, en raison de la tenue du match de rugby France-Argentine samedi et grâce à une dérogation accordée par la Fédération internationale de tennis, une trentaine de joueurs de la Ligue des Hauts-de-France vont s'y relayer ces deux prochaines nuits, de 22h00 à 04h00 du matin.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2018 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2018 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.