DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Vers des sanctions contre l’Italie

Vous lisez :

Vers des sanctions contre l’Italie

Vers des sanctions contre l’Italie
Taille du texte Aa Aa

La bataille se poursuit entre l'Italie et la Commission européenne. L'institution rejette toujours le projet de budget présenté par le gouvernement populiste italien car il s'éloigne des règles du Pacte de stabilité et de croissance. Le Commissaire en charge des Affaires économique souligne les risques de ce plan. "Qui va payer la facture pour ces dépenses supplémentaires? Nous continuons de penser que ce budget comporte des risques pour l'économie italienne, pour ses entreprises, pour ses épargnants et pour ses contribuables", assure Pierre Moscovici.

Le leader d'extrême droite et vice-Premier ministre italien Matteo Salvini préfère ironiser sur la lettre envoyée par la Commission européenne et dit attendre "aussi celle du Père Noël". Avec un déficit public évalué à 2,4% du Produit intérieur brut en 2019, Rome estime qu'il s'agit du meilleur projet pour relancer l'économie du pays. L’eurodéputé italien d’extrême-droite, Danilo Oscar Lancini, dénonce l’attitude de l’institution européenne. "C'est la même Commission qui jusqu'à hier nous a forcé à faire des choix qui ont augmenté la dette italienne", insiste-t-il.

Face à une Commission en fin de mandat, Rome pense avoir les cartes en main pour contester les décisions européennes. Toutefois la route est encore longue avant d'éventuelles sanctions contre l'Italie. Il faudra pour cela obtenir l'évaluation de la zone euro puis le feu vert des Etats membres avant une mise en œuvre au printemps prochain de la procédure pour déficit excessif. Les portes du dialogue ne sont cependant pas complètement fermées. Le Premier ministre italien, Giuseppe Conte, rencontrera samedi le président de la Commission européenne, Jean-Claude Juncker.