PUBLICITÉ

Regain de violences en Haïti

Regain de violences en Haïti
Tous droits réservés 
Par Euronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

L'opposition réclame la démission du président haïtien sur fond de violence et de corruption

PUBLICITÉ

La situation politique s'envenime en Haïti.

Vendredi des centaines de manifestants radicalisés sont redescendus dans les rues de Port-au-Prince, la capitale, pour réclamer la démission de Jovenel Moïse, le chef de l'État.

Ces Haïtiens en colère ont multiplié les affrontements avec les policiers. Certains manifestants ont tenté, en vain, d'incendier plusieurs stations services.

Depuis dimanche dernier, 3 personnes ont été tuées lors de ces manifestations selon la police. De son côté, l'opposition dénonce au moins 11 morts.

Haïti est secoué depuis des mois par un scandale de corruption présumé impliquant une douzaine d'anciens ministres, du parti au pouvoir. Un scandale qui n'a jamais donné lieu à des poursuites judiciaires.

La communauté internationale a appelé jeudi les acteurs politiques haïtiens au dialogue tout en dénonçant les violences.

Avec Agences

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

En Géorgie, la loi sur l'influence étrangère polarise la société

No Comment : Les habitants de Nouméa s'unissent pour déblayer les rues

Nouvelle-Calédonie : Emmanuel Macron se rend dans l'archipel français