Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.
DERNIERE MINUTE

Tijuana : des migrants repoussés à la frontière américaine

Tijuana : des migrants repoussés à la frontière américaine
Euronews logo
Taille du texte Aa Aa

A Tijuana, dans le nord-ouest du Mexique, des centaines de migrants de la caravane ont tenté envers et contre tout de franchir illégalement la frontière américaine.

Les autorités mexicaines sont intervenues, les forces de l'ordre américaines les ont repoussées à coup de gaz lacrymogènes. Certains disent avoir été touchés par des balles en caoutchouc.

Pendant que des hélicoptères survolaient la zone, côté mexicain, plusieurs dizaines de migrants ont été arrêtés. Et Mexico entend maintenant expulser tous les migrants qui ont participé à ces faits violents.

Loin d'aider la caravane de migrants venue d'Amérique centrale, ces groupes de migrants lui nuisent estiment les autorités mexicaines.

En fin de journée, des forces anti-émeutes ont été déployées dans la ville de Tijuana.

Aux Etats-Unis, la justice a pour l'heure bloqué le décret de Donald Trump qui consiste à rejeter les demandes d'asile déposées par des personnes entrées illégalement aux Etats-Unis, provoquant l'ire du président et sans doute ce mouvement désespéré des migrants à Tijuana.

La frontière à San Diego a été fermée aux voitures et aux piétons durant plusieurs heures par les autorités américaines avant de rouvrir en fin de journée.

Fuyant la violence et la pauvreté au Honduras, dans l'espoir d'entrer aux Etats-Unis, environ 5 000 migrants de la caravane sont arrivés cette semaine à Tijuana.