DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

L'Espagne et le Portugal liées par le textile

Vous lisez :

L'Espagne et le Portugal liées par le textile

L'Espagne et le Portugal liées par le textile
Taille du texte Aa Aa

C'est une coopération unique en son genre, dans le textile. Au nord-ouest de la péninsule ibérique, un cluster transfrontalier permet à des entreprises espagnoles et portugaises de travailler main dans la main, alors que le Portugal est le premier fournisseur des poids lourds de la mode espagnole, basés en Galice.

"La collaboration avec le Portugal a été l'un des avantages concurrentiels de la Galice", note Alberto Rocha, secrétaire général de Cointega, la Confédération des industries textiles de Galice, "et je pense qu'en même temps, la Galice a aussi été un avantage pour le Portugal, et nous nous sommes complétés. Nous marchons côte à côte depuis de nombreuses années, et chacun d'entre nous se spécialise dans ce que nous pouvons faire mieux".

"Au cours des dernières années, voire des dernières décennies", note Paulo Vaz, directeur général de l'association portugaise du textile et de l'habillement, "l'Espagne a choisi de développer des modèles économiques complètement différents dans ce secteur, basés sur les marques, le commerce de détail et les modèles à forte valeur ajoutée. Le Portugal n'a pas suivi cette voie et a misé sur la tradition et le savoir-faire qu'il avait déjà consolidés et qu'il a améliorés. Il a beaucoup investi dans la recherche et l'innovation technologique, ce qui est extrêmement intéressant, car cela a créé une complémentarité entre les deux pays".

"Jusqu'à présent, la relation a toujours avancé en développant la complémentarité", indique Alberto Rocha, "et je suis convaincu qu'en ce moment, il y a un tournant qui s'amorce et une deuxième voie qui s'ouvre avec d'autres niveaux de compétence. Au Portugal, de nombreuses entreprises, qui ont déjà atteint une certaine masse critique et se sont très bien développées, développent des activités qui sont celles de leurs clients actuels, ce qui incitera les autres à faire de même. Et une nouvelle réalité va peut-être émerger d'ici quelques années".

Le Portugal compte aujourd'hui 6000 postes vacants dans le secteur du textile. L'association qui regroupe presque toutes les entreprises du secteur affirme que l'une des solutions consisterait à accueillir des migrants, car le manque de main d'oeuvre empêche aujourd'hui le secteur de se développer.