Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.
DERNIERE MINUTE

Annick Girardin tente d'apaiser les Gilets Jaunes à la Réunion

Annick Girardin, face à la foule dans un barrage bloquant
Annick Girardin, face à la foule dans un barrage bloquant -
Tous droits réservés
Reuters
Euronews logo
Taille du texte Aa Aa

Une marée jaune fluo pour accueillir la ministre française des Outre-Mer sur l'île de la Réunion. Annick Girardin, venue à la rencontre des Gilets Jaunes, a trouvé à qui parler. Sur le rond-point de Gillot, à la sortie de l'aéroport de Saint-Denis, un barrage de près de 2.000 personnes l'attendait de pied ferme.

"Ici, à la Réunion, c'est l'un des territoires les plus inégalitaires entre ceux qui touchent le plus et ceux qui touchent le moins", a t-elle décllaré à la foule.

Ces dernières 48h, le face à face a été violent entre les manifestants et les forces de l'Ordre.

Ce mercredi, l'heure était à l'apaisement et au dialogue. Le préfet de la Réunion, arrivé sur les lieux lui aussi, a eu droit à une bordée d'injures et à des appels à la démission.

Une vingtaine de barrages bloquants restaient en place ce mercredi à la Réunion, avec une circulation toujours très difficile sur toute l'île et des services publics, écoles, universités, collectivités toujours fermés.