EventsÉvènementsPodcasts
Loader

Find Us

PUBLICITÉ

Philippines : une bavure policière condamnée

Philippines : une bavure policière condamnée
Tous droits réservés 
Par Anne-Lise Fantino
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Trois membres des forces de l'ordre ont été condamnés à la prison à vie, pour avoir abattu un adolescent. Une décision exceptionnelle dans le pays.

PUBLICITÉ

C'est une guerre contre la drogue aux méthodes controversées. Mais pour la première fois, des policiers ont été condamnés aux Philippines pour le meurtre d'un adolescent commis l'an dernier.

Ce jeudi, les trois hommes ont écopé de la réclusion criminelle à perpétuité, assortie d'une peine de sûreté de 20 ans.

En août 2017, le jeune homme de 17 ans avait été abattu de deux balles dans la tête. Les forces de l'ordre avait soutenu qu'il s'agissait d'un trafiquant qui leur avait tiré dessus. Une version démentie par les images de vidéosurveillance, qui avait suscité la colère de la rue.

Cette décision de justice inédite intervient dans un pays mené d'une main de fer par le président Rodrigo Duterte, qui avait fait de l'éradication du trafic de drogue une promesse de campagne il y a deux ans.

Depuis, les autorités philippines disent avoir tué près de 5000 personnes dans le cadre d'opérations anti-drogue, mais ce chiffre pourrait être trois fois plus élevé, selon les ONG.

Le chef de l'Etat prend d'habitude fait et cause pour les forces de l'ordre, régulièrement accusées de gaves violations des droits humains par les ONG. Une position qu'il a assouplie cette fois face au tollé suscité par cette affaire.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Les policiers français et espagnols en exercice d'attaque terroriste avant les JO

No Comment : des heurts entre des manifestants pro-palestiniens et la police à Mexico

Espagne : saisie record d'une drogue de synthèse appartenant à un cartel mexicain