Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.
DERNIERE MINUTE

Philippines : une bavure policière condamnée

Philippines : une bavure policière condamnée
Euronews logo
Taille du texte Aa Aa

C'est une guerre contre la drogue aux méthodes controversées. Mais pour la première fois, des policiers ont été condamnés aux Philippines pour le meurtre d'un adolescent commis l'an dernier.

Ce jeudi, les trois hommes ont écopé de la réclusion criminelle à perpétuité, assortie d'une peine de sûreté de 20 ans.

En août 2017, le jeune homme de 17 ans avait été abattu de deux balles dans la tête. Les forces de l'ordre avait soutenu qu'il s'agissait d'un trafiquant qui leur avait tiré dessus. Une version démentie par les images de vidéosurveillance, qui avait suscité la colère de la rue.

Cette décision de justice inédite intervient dans un pays mené d'une main de fer par le président Rodrigo Duterte, qui avait fait de l'éradication du trafic de drogue une promesse de campagne il y a deux ans.

Depuis, les autorités philippines disent avoir tué près de 5000 personnes dans le cadre d'opérations anti-drogue, mais ce chiffre pourrait être trois fois plus élevé, selon les ONG.

Le chef de l'Etat prend d'habitude fait et cause pour les forces de l'ordre, régulièrement accusées de gaves violations des droits humains par les ONG. Une position qu'il a assouplie cette fois face au tollé suscité par cette affaire.