EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Find Us
PUBLICITÉ

"Gilets jaunes" : une colère palpable dans toute la France

"Gilets jaunes" : une colère palpable dans toute la France
Tous droits réservés 
Par Diego Malcangi
Publié le Mis à jour
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

En dehors de Paris, la plupart des mobilisations se sont déroulées dans le calme avec des opérations de blocage et de filtrage. Mais des échauffourées ou face-à-face tendus entre "gilets jaunes" et forces de l'ordre ont eu lieu dans plusieurs villes de France.

PUBLICITÉ

Des gilets jaunes mobilisés jusqu'aux confins du territoire.

En Savoie, à la frontière italienne, le tunnel du Fréjus est resté fermé aux poids-lourds ce samedi.

Les manifestants ont pris le contrôle du péage et de la rampe d'accès.

Résultat : de longues files de camions à l'arrêt côté italien et français.

Et des routiers solidaires mais en colère : "On est là et on n'a rien à manger. on est bloqué depuis 4 heures ici. Il n'y a pas de gendarme, rien du tout. C'est incroyable" dit ce chauffeur français.

Ici pas de confrontation mais une ambiance bon enfant et des chauffeurs italiens qui sympathisent avec les gilets jaunes : "Il n'y avait rien d'autre à faire, nous n'avions pas vraiment le choix dit ce routier italien**_, alors, mieux vaut socialiser quand il y a ce genre de choses. S'il y avait un peu de vin, ce serait mieux !_**"

"Les taxes sont trop lourdes, notre avenir n'est plus défini, et cela met en péril l'avenir de nos enfants, de nos salaires, de nos projets, de nos retraites, comme dans toute l'Europe. Et je pense qu'il est temps d'agir, évidemment sans violence tant quand on peut " explique un manifestant.

Ailleurs en France, la plupart des mobilisations se sont déroulées dans le calme comme à Marseille avec des opérations de blocage et de filtrage. Mais des échauffourées ou face-à-face tendus entre manifestants et forces de l'ordre ont eu lieu à Bordeaux, Toulouse, Nice, Nantes, Tours ou encore Strasbourg.

avec AFP

Video editor • Diego Malcangi

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

"Gilets jaunes" : Macron silencieux, le gouvernement consulte

Elections européennes : les Républicains font campagne sur l'immigration à Menton

Agriculteurs français : les raisons de la colère