DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Résurgence des tensions à la frontière entre le Liban et Israël

Vous lisez :

Résurgence des tensions à la frontière entre le Liban et Israël

Résurgence des tensions à la frontière entre le Liban et Israël
Taille du texte Aa Aa

Des images relayées par les Israéliens montrent un homme, identifié par l'armée comme un militant du Hezbollah, entrer dans un tunnel... Selon l'armée israélienne, ce passage souterrain permettrait à la milice libanaise pro-iranienne d'infiltrer le territoire d'Israël depuis le Liban.

Selon un porte-parole de l'armée, ces tunnels, dotés d'électricité et de lignes de communication, auraient été construits pour réaliser des attaques surprise sur le territoire israélien.

Image du tunnel diffusée par l'armée israélienne

Avec en toile de fond, une confrontation avec l'Iran.... C'est en tout cas comment Benjamin Netanyahou a justifié hier le lancement de l'opération "Bouclier du Nord" côté israélien, pour détruire ces tunnels.

"Ces tunnels ont été construits par le Hezbollah avec l'aide directe de l'Iran", a-t-il déclaré. "Ils ont été construits avec un seul but : attaquer et assassiner des hommes, femmes et enfants israéliens innocents. C'est une grave violation de la souveraineté israélienne et une grosse violation de la résolution 1701 du Conseil de sécurité des Nations-Unies".

Benjamin Netanyahou

Calme précaire à la frontière

La résolution 1701 avait mis fin à la dernière grande confrontation entre les deux voisins. En 2006, elle avait fait 1 200 morts côté libanais, 160 côté israélien.

Depuis, le calme à la frontière est resté précaire. Et aujourd'hui, les Israéliens s'inquiètent d'un possible déplacement de la menace iranienne depuis la Syrie vers le Liban, où des transferts de matériel militaire pourraient menacer le pays en cas de conflit.