DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

78 meurtres : Mikhaïl Popkov devient le pire tueur en série de Russie

78 meurtres : Mikhaïl Popkov devient le pire tueur en série de Russie
Taille du texte Aa Aa

C'est un record macabre en Russie. En une trentaine d'années, Mikhaïl Popkov a assassiné sauvagement 78 personnes, en majorité dans la cité d'Angarsk, en Extrême-Orient russe. Le loup se cachait dans la bergerie puisque pendant au moins vingt ans, le pire tueur en série de l'histoire récente russe a servi dans la police.

Ce lundi, un tribunal d'Irkoutsk, ville située sur les rives du lac Baïkal, a reconnu Popkov coupable de 56 meurtres commis entre 1992 et 2007. A 54 ans, il a été condamné pour la seconde fois à la prison à vie, comme en 2015 pour le meurtre et le viol de 22 femmes. Celui qu'on surnommait "le maniaque d'Angarsk" semait la terreur la nuit, s'attaquant essentiellement à des adolescentes ou à des femmes de quarante ans maximum à coups de hache ou de marteau.

Une scène de reconstitution où l'on peut voir le tueur en série reproduire l'un de ses gestes avec une hache factice :

De nombreuses prostituées parmi ses victimes

Il avait "un besoin pathologique de tuer", a confirmé le procureur d'Irkoutsk. Il visait surtout des prostituées car, a-t-il expliqué devant les juges, il entendait ainsi "nettoyer" la ville. Le soir, il les invitait à monter dans sa voiture, parfois d'ailleurs un véhicule de police qu'il utilisait dans ce cas-là en dehors de ses heures de service. Les corps des victimes étaient retrouvés au bord des routes, dans les bois ou dans des cimetières. Durant son long parcours sanglant, Mikhaïl Popkov n'a assassiné qu'un seul homme, un policier qui avait certainement percé à jour son double jeu.

Jusqu'à maintenant, c'était Andreï Tchikatilo, jugé coupable d'avoir tué 53 enfants et adolescents à l'époque de l'Union soviétique, qui se trouvait sur la première marche sanglante des tueurs en série russes. Tchikatilo avait été exécuté en 1994.