DERNIERE MINUTE

Matera, capitale européenne de la culture 2019

Matera, capitale européenne de la culture 2019
Euronews logo
Taille du texte Aa Aa

Notre reporter Marta Brambilla Pisoni **est allée à Matera. La ville italienne, longtemps considérée comme la "honte" de l'Italie, a entamé un large processus de modernisation.**

Le slogan pour 2019, "Open future", fait référence à l'avenir, à l'innovation et à l'ouverture. Des concepts qui tranchent avec le passé de la ville. Ce joyau de pierre situé au cœur de la Basilicate, a longtemps été considéré comme la ville la plus pauvre d'Italie.

Jusque dans les années 1950, une partie de la population vivait dans les Sassi, ces bâtiments taillés dans la roche de tuf, dans des conditions sanitaires déplorables. Ces habitats troglodytiques sont classés sur la liste du patrimoine mondial de l'humanité établie par l'UNESCO.

Depuis sa nomination comme capitale de la culture pour 2019, les habitants ont décidé de participer au développement socioculturel de Matera, afin d'offrir à la ville une exposition internationale. Les lumières qui seront utilisées pour la cérémonie d'ouverture le 19 janvier 2019, ont été assemblées par les citoyens, lors d'ateliers organisés dans la ville. Tous entendent prendre part à l’événement. Paolo Verri, directeur de la fondation Matera Basilicata nous explique. " Nous avons, d’une part, construit des contenus novateurs et, d’autre part, nous avons essayé de comprendre ce que l’Europe pouvait attendre d’une capitale de la culture en Italie. Certainement quelque chose qui concernait le concept de communauté et de place, quelque chose qui était à la fois très populaire et très novateur. Nous nous sommes principalement concentrés sur le fait de ne pas concurrencer d’autres villes mais plutôt de coopérer". C'est une réelle "rédemption" nous confie Mimmo, bénévole, alors que beaucoup de jeunes se sont impliqués dans l'aventure. Selon Paolo Verri, "les jeunes ont immédiatement compris qu'il y avait une connexion entre leur avenir, et ce qui se passe maintenant".

Dans le contexte de fermeture des frontières et d'augmentation des tarifs, Matera souhaite délivrer une message de dialogue et d'ouverture. "Matera a été capitale de l'hospitalité avant d'être capitale de la culture. C’est un endroit où les citoyens viennent à votre rencontre et commencent à vous parler, sans problème. La culture que Matera veut partager est faite par tous et pour tous", précise Paolo Verri.

À la nuit tombée, la ville prend des allures de crèche à ciel ouvert, une scène que les visiteurs du monde entier pourront contempler, pendant 12 mois.

Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.