DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Poursuivie en justice, la Fondation Trump accepte sa dissolution

Poursuivie en justice, la Fondation Trump accepte sa dissolution
@ Copyright :
REUTERS/Jim Young
Taille du texte Aa Aa

Assignée en justice en juin dernier, la Fondation Trump a finalement accepté de se dissoudre.

Plusieurs procureurs de l'Etat de New York accusent le président américain et sa famille d'avoir utilisé leur organisation caritative pour financer des dépenses personnelles.

La procureure Barbara Underwood dénonce "un modèle choquant d'illégalité" et réclame la restitution de 2,8 millions de dollars, ainsi que des amendes. Elle demande aussi que Donald Trump et les trois enfants de son premier mariage – Donald Junior, Eric et Ivanka, qui siégeaient à la fondation – soient bannis de la direction de toute organisation caritative.

La fondation aurait en fait servi la Trump Organization, la société qui gère les avoirs de Donald Trump aux Etats-Unis et à l'étranger. Les fonds auraient donc été utilisés pour promouvoir les hôtels, les clubs de golf et la campagne électoral du milliardaire républicain.

Le journal américain Washington Post avait également révélé que la fondation Trump avait acheté 10 000 dollars un portrait de Donald Trump, exhibé dans l’un de ses clubs de golf.

Même si le président continue de nier les faits, cette dissolution est un poids judiciaire supplémentaire après l'enquête sur l'ingérence russe durant sa campagne.

La justice new-yorkaise a indiqué qu'elle poursuivrait son action pour punir les administrateurs de la fondation et qu'elle veilleraient à ce que les actifs restants soient bien investis dans de réelles causes caritatives.