EventsÉvènementsPodcasts
Loader

Find Us

PUBLICITÉ

Les marchés chutent, Donald Trump s'en prend à la Fed

Les marchés chutent, Donald Trump s'en prend à la Fed
Tous droits réservés Reuters
Tous droits réservés Reuters
Par Guillaume Petit
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Alors que la menace du "shutdown" plane et que Wall Street plonge, Donald Trump s'en est pris à la décision de la banque centrale américaine de relever ses taux d'intérêts.

PUBLICITÉ

Les visages sont joyeux à l'ouverture de la bourse, mais les marchés n'ont pourtant pas de quoi sourire... Ce lundi, ils ont poursuivi leur baisse, au terme d'une semaine très chahutée.

Vendredi, Wall Street a connu sa pire débâcle hebdomadaire depuis la crise financière de 2008.

Pour Donald Trump, c'est clair : "Le seul problème de l'économie américaine : c'est la Fed".

Dans un tweet, le président américain a rendu responsable de cette débâcle la banque centrale américaine, qui a décidé d'augmenter ses taux d'intérêts. 

Résultat, l'emprunt va devenir plus onéreux pour les entreprises et les ménages...

Autre conséquence : le dollar devient plus cher... Mauvaise nouvelle pour les exportations.

Le directeur de la Fed Jerome Powell menacé ?

Les marchés sont inquiets car à cela s'ajoute la perspective d'une longue fermeture des administrations américaines, le "shutdown", et d'un ralentissement économique.

Donald Trump ne cesse de critiquer les décisions de la banque centrale et plus précisément celles de son président Jerome Powell.

Ce weekend le secrétaire au Trésor américain a tenté de faire taire les rumeurs selon lesquelles Donald Trump envisageait de le limoger

La chute de Wall Street ne fait pas les affaires de Donald Trump, lui qui utilise son bilan économique comme son meilleur argument électoral.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Les Etats-Unis dans l'impasse budgétaire

Quand Donald Trump tacle Emmanuel Macron

Wall Street entraîne les bourses mondiales dans sa chute