2018 : Une année éprouvante pour Macron

2018 : Une année éprouvante pour Macron
Tous droits réservés 
Par Euronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Entre l'affaire Benalla, les gilets jaunes et ses maladresses ...

PUBLICITÉ

18 mois après être arrivé au pouvoir, Emmanuel Macron est-il en train de perdre de son aura ? Le président français reste malgré tout, à l'étranger, le leader charismatique qui inspire le changement.

Mais en France, les temps sont difficiles pour le "jeune président". Dire que 2018 a été une année difficile pour Emmanuel Macron est un euphémisme. Le chef de l'Etat a dû faire face à sa première crise politique majeure, l'affaire Benalla.

L'affaire Benalla

L'image du chef de l'Etat est sortie écornée de cet épisode. son cabinet s'est désintégré et la démission surprise de son ministre de l'Intérieur, Gérard Collomb, a précipité une recomposition gouvernementale imprévue. Emmanuel Macron a saisi l'occasion du remaniement pour tenter de regagner la confiance des élus locaux, avec lesquels il entretient une relation très tumultueuse depuis le début du quinquennat. Un ministère dédié aux relations avec les collectivités territoriales a été créé.

Un homme déconnecté

Emmanuel Macron s'est progressivement isolé, perçu comme un homme déconnecté du peuple. Son ton, et sa personnalité n'ont pas aidé. La séquence "je travers la rue, je vous trouve du travail" a accentué cette perception.

Gilets jaunes

Alors que le chef de l'Etat essayait de forger sa stature de leader du monde libre, sa popularité plongeait en France. La crise des gilets jaunes vient clore une année 2018 très instable pour le chef de l'Etat, qui a fini par s'exprimer après plusieurs semaines de silence sur la contestation des gilets jaunes.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Nouvelle-Calédonie : un sixième homme est mort dans des affrontements

No Comment : 79e anniversaire de la fin de la Seconde Guerre mondiale en Europe

No Comment : Manifestation de Reporters sans frontières contre la venue de Xi Jinping