Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.

DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Sydney-Hobart: Comanche se porte rapidement en tête dans la bataiile des supermaxis

Taille du texte Aa Aa

Comanche, vainqueur en 2017, a rapidement repris la tête à Black Jack dans la bataille des supermaxis au sein d'une flotte de 83 bateaux de l'une des courses à la voile les plus éprouvantes au monde, la Sydney-Hobart, dont le départ a été donné mercredi matin.

Comanche, filant à 30 noeuds, fait partie des quatre supermaxis en course, un cinquième engagé, Scallywag de Hong Kong ayant déjà dû renoncer en raison d'un mât de beaupré brisé. Le yacht TP52 Zen a dû également abandonné à cause d'un géement endommagé.

Des milliers de spectateurs avaient pris place sur le port de Sydney pour assister au lancement des concurrents qui ont pris un départ sous un ciel bleu profitant de vents de nord-est de 10 à 15 noeuds dans la 74e édition de cette course de 628 milles nautiques (1162 km) avec une arrivée à Hobart, dans l'île australienne de Tasmanie.

Les vents devraient souffler fort et porter la flotte -- qui compte quatre supermaxis et 10 bateaux étrangers -- sur la côte est de l'Australie avant de retomber à partir de jeudi et proposer des conditions plus faibles que l'an dernier.

Le passage du détroit de Bass pourrait à nouveau se montrer déterminant en proposant des conditions erratiques avec des équipages s'attendant à une compétition délicate sur le plan tactique pour tenter d'éviter les trous sans vent.

Le record de la course de 1 jour 9 heures 15 minutes et 24 secondes, établi par le supermaxi Commanche de 100 pieds (30 m) du skipper-propriétaire Jim Cooney, lors de sa victoire en 2017, ne semble pas menacer.

Pami les principaux candidats à la victoire finale chez les supermaxis, il faut citer Wild Oats de Iain Murray, premier l'an dernier mais pénalisé d'une heure pour une collision évitée de justesse, ainsi que InfoTrack.

Jeudi, les équipages commémoreront l'une des pires tragédies de l'histoire de la voile survenue il y a 20 ans, la mort de six marins victimes d'une dépression impressionnante en mer de Tasmanie.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2019 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2019 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.