Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.
DERNIERE MINUTE

L’Indonésie craint un nouveau tsunami

L’Indonésie craint un nouveau tsunami
Euronews logo
Taille du texte Aa Aa

L'activité du volcan Anak Krakatau est de plus en plus intense. Le niveau d'alerte a été porté à "élevé", soit le deuxième niveau le plus important.

Ce regain d'activité pourrait engendrer une nouvelle vague meurtrière sur les côtes indonésiennes. Les habitants sont invités à se tenir à l'écart du littoral. Tout le monde craint une récidive.

430 personnes ont trouvé la mort dans le tsunami de samedi dernier. 1495 personnes ont été blessées, et 159 sont toujours portées disparues.

22 000 personnes ont été déplacées à la suite du tsunami. Les médecins font état d'un manque de médicaments et d'eau potable, alimentant les craintes de crise sanitaire. Des pluies torrentielles ont provoqué des inondations, ralentissant le travail des secouristes.

"J'ai tout perdu. Ma maison, toutes mes affaires. J'espère que le gouvernement va m'aider. J'espère qu'il y aura des réparations. Je n'ai nulle part où aller, je n'ai pas d'argent, j'ai tout perdu dans l'eau." réagit Muhamad, fermier.

Outre le risque de tsunami, le volcan dégage des cendres portées par le vent. Les autorités appellent les habitants des îles aux alentours à se munir des lunettes et de masques. Par mesure de sécurité, tous les vols autour du volcan ont été déroutés et une zone d'exclusion de 5 km a également été mise en place.

C'est le troisième cataclysme à frapper l'archipel ces six derniers mois, après une série de séismes sur l'île de Lombok en juillet et août, puis un raz-de-marée à Palu, sur l'île des Célèbes, qui a fait 2.200 morts et des milliers de disparus en septembre.

L'Indonésie est située sur la ceinture de feu du Pacifique, une zone de forte activité sismique et d'éruptions volcaniques. Elle compte 127 volcans actifs.

En 2004, au lendemain de Noël, un tsunami avait fait 220.000 morts dans les pays riverains de l'océan Indien, dont 168.000 Indonésiens, l'une des catastrophes naturelles les plus meurtrières de l'Histoire.