DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Elections en RDC pour désigner un successeur à Kabila

Elections en RDC pour désigner un successeur à Kabila
Taille du texte Aa Aa

Les bureaux de vote ont ouvert ce dimanche en République démocratique du Congo pour un scrutin sous tension après une campagne électorale émaillée de violences. Le président sortant Joesph Kabila était l'un des premiers à s'y rendre, en famille.

Après 10 années au pouvoir, il s'est résolu à ne pas se représenter mais il espère la victoire de son dauphin l'ex-ministre de l'Intérieur Emmanuel Ramazani Shadary. Un homme sous sanctions de l'Union européenne accusé par cette dernière de violations des droits de l'homme.

Face à lui l'opposition est divisée entre Félix Tshisekedi et Martin Fayulu. Plusieurs sondages donnent déjà le "dauphin" perdant et prédisent la victoire de Martin Fayulu.

Ces élections se déroulent sans aide aide logistique des Nations unies, ni mission d'observation occidentale refusées par Kinshasa. Le scrutin a été reporté dans trois zones, victimes d'Ebola et de violences.

La police a prévenu qu'elle éloignerait toute personne qui resterait à proximité des centres de vote à l'heure du dépouillement dimanche soir. Les résultats provisoires devraient être annoncés le 6 janvier.