Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.

DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Tempête aux Philippines: 68 morts

Tempête aux Philippines: 68 morts
Taille du texte Aa Aa

Soixante-huit personnes ont péri dans la tempête qui a balayé le centre des Philippines la semaine dernière, selon un nouveau bilan annoncé lundi par les autorités, et qui pourrait encore s'aggraver.

Un total de 57 personnes ont été tuées dans la région montagneuse de Bicol, au sud-est de Manille, et 11 autres sur l'île de Samar. La plupart des décès sont intervenus par noyade ou lors de glissements de terrains. Le précédent bilan était de 22 morts.

"J'ai peur que (le bilan) n'augmente encore parce qu'il y a encore beaucoup de zones que nous n'avons pas atteintes", a déclaré Claudio Yucot, directeur de la protection civile dans la région de Bicol.

Cette tempête appelée "Usman" a frappé les Philippines samedi. Elle n'était pas accompagnée de vents puissants comme c'est le cas lors des typhons. Mais elle a généré d'intenses précipitations qui ont entraîné des inondations et fragilisé les sols, d'où de nombreux glissements de terrain.

Nombre d'habitants n'avaient pas pris les précautions d'usage dans l'archipel habitué aux phénomènes climatiques extrêmes, et ce parce que la tempête n'était justement pas classifiée comme un typhon.

"Les gens ont été trop confiants parce qu'ils étaient en pleines vacances de Noël et qu'aucun avis d'alerte au typhon n'avait été émis", a déploré M. Yucot auprès de l'AFP.

Au moins 17 personnes sont actuellement portées disparues. Et plus de 40.000 autres ont été déplacées en raison de la tempête.

Environ 20 typhons ou tempêtes frappent chaque année les Philippines, tuant des centaines de personnes. Le typhon Haiyan, survenu en novembre 2013, reste le plus meurtrier de l'histoire des Philippines, laissant derrière lui plus de 7.350 morts ou disparus.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2019 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2019 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.