Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.
DERNIERE MINUTE

Charlie Hebdo, quatre ans après

Charlie Hebdo, quatre ans après
Euronews logo
Taille du texte Aa Aa

Il y a tout juste quatre ans, la rédaction de Charlie Hebdo était visée par un attentat.

Le 7 janvier 2015, à Paris, douze personnes ont trouvé la mort, parmi lesquelles des piliers du journal, comme Cabu, Wolinski, Honoré, ou encore Charb. Un geste commis par deux islamistes radicaux, Saïd et Chérif Kouachi.

Le lendemain, leur complice Amedy Coulibaly tuait une policière, à Montrouge, avant de se livrer le vendredi à la prise d'otages de l'Hyper Cacher, qui a fait quatre morts, porte de Vincennes.

Les frères Kouachi, eux, ont été tués, lors de l'assaut donné par le GIGN à Dammartin en Goelle.

Un procès doit se tenir l'an prochain pour faire la lumière sur les ramifications qui ont permis la réalisation de cet attentat. L'enquête est désormais close. Quinze personnes ont été mises en examen, soupçonnées d’avoir fourni une aide logistique aux trois terroristes.

Peter Chérif, un djihadiste proche des frères Kouachi, a été interpellé à Djibouti, puis extradé vers la France à la mi-décembre, après des années de fuite au Yémen. Son nom est cité dans l'enquête, mais il n'est pas visé par un mandat d'arrêt dans le cadre de l'attentat.

En 2015, l'attaque contre Charlie Hebdo avait soulevé un vaste mouvement de soutien, de l'emblématique "Je suis Charlie" à l'immense manifestation qui avait rassemblé des millions de personnes dans toute la France, et des dirigeants internationaux dans les rues de la capitale.

Mais aujourd'hui, dans son dernier numéro, la rédaction dresse un constat amer : celui du "retour des obscurantistes", encore "plus présents qu'il y a quatre ans", selon Riss.

A suivre en direct sur YouTube : cérémonies d'hommage à "Charlie Hebdo", Montrouge et l'Hyper Cacher quatre ans après