DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Système d'alerte dans les voitures en Europe : c'est bon pour la sécurité et l'économie

Système d'alerte dans les voitures en Europe : c'est bon pour la sécurité et l'économie
Taille du texte Aa Aa

Dans cette édition de Business Planet, nous explorons les opportunités commerciales d'un nouveau système d'alerte développé à l'échelle européenne. Grâce aux données satellite de Galileo et EGNOS, "e-call" vise à réduire le temps de réaction des secours en cas d'accident de la route.

"eCall", c'est le nouveau système d'alerte en cas d'urgence qui vise à réduire le nombre de morts sur les routes en Europe. Depuis avril dernier, tous les nouveaux modèles de voitures vendues dans l'Union européenne en sont équipés. À la clé également : des opportunités commerciales.

Notre journaliste Paul Hackett commence par interroger Alberto Fernández-Wyttenbach, de l'Agence du GNSS européen (GNSS pour "programmes du système global de navigation par satellite").

Paul Hackett, euronews :

"En quoi consiste ce système précisément ?"

Alberto Fernández-Wyttenbach, de l'Agence du GNSS européen :

"C'est un dispositif de sécurité embarqué automatiquement activé en cas d'accident qui transmet la localisation du véhicule grâce aux données de Galileo aux services d'urgence du 112."

Débouchés à l'international

Chaque année, 25.000 personnes perdent la vie sur les routes européennes. "eCall" devrait réduire ce chiffre en divisant quasiment par deux le temps de réaction des secours.

En cas d'accident grave, l'appareil "eCall" transmet la localisation précise du véhicule par satellite. Le conducteur peut aussi appeler à l'aide en appuyant sur un bouton. Cette technologie devrait sauver des vies, mais aussi créer des débouchés.

PME installée à Munich, NavCert réalise des tests et des certifications pour le système eCall et ses composants après avoir touché plusieurs financements européens. "eCall, c'est très important pour nous," souligne Martin Grzebellus, directeur général de NavCert. "Environ la moitié de nos recettes ont un lien avec eCall, nous sommes implantés en Allemagne, mais nous vendons notre savoir-faire en Chine, Japon, en Corée du Sud, vraiment dans le monde entier," précise-t-il.

Mais les activités de cette entreprise vont au-delà des tests pour "eCall". Elle propose aussi une série de services s'appuyant sur les systèmes globaux de navigation.

"La compétence centrale de NavCert est liée à la navigation et la localisation," fait remarquer Martin Grzebellus avant d'ajouter : "La grande tendance du moment, c'est la conduite autonome qui oblige à savoir où le véhicule se trouve exactement. C'est dans ce domaine que nous pouvons répondre aux besoins de l'industrie automobile."

Drones, systèmes autonomes, appareils électroniques grand public

Notre reporter Paul Hackett poursuit son entretien avec le représentant de l'Agence du GNSS européen.

Paul Hackett :

"Les systèmes de navigation globaux occupent une place de plus en plus importante dans notre quotidien. Quelles pistes de business offrent-ils ?"

Alberto Fernández-Wyttenbach :

"Ils sont utilisés dans les transports, l'aviation et la navigation maritime ; mais aujourd'hui avec les drones, les nouveaux systèmes autonomes, les appareils électroniques grand public, ils tireront tous avantage de cette localisation précise."

Paul Hackett :

"Enfin, grâce à "eCall", combien de vies sauvées, mais aussi combien d'argent économisé ?"

Alberto Fernández-Wyttenbach :

"Des centaines de vies, mais aussi des milliers de blessures graves... En termes financiers, l'économie devrait être de plus de 25 milliards d'euros par an."

Les avantages du système eCall

  • En 2016, plus de 25.500 personnes ont perdu la vie et 135.000 autres ont été gravement blessées lors d'accidents de la route dans l'Union européenne.

  • Pour accélérer l'intervention des secours et sauver des vies, l'UE a rendu les systèmes appelés e-Call obligatoires depuis le 31 mars 2018, pour tous les nouveaux modèles de voitures vendues dans ses Etats membres.

  • Ces dispositifs sont automatiquement activés dès que les capteurs embarqués détectent la survenue d'un accident grave et alertent les services de secours en transmettant la localisation de la voiture.

  • Le système utilise les données des programmes européens de navigation par satellite Galileo et EGNOS pour fournir la position précise du véhicule.

  • On estime que eCall peut réduire le temps de réaction des services d'urgence de 40% dans les villes et de 50% dans les zones rurales.

  • eCall pourrait permettre d'épargner 2500 vies chaque année sur les routes européennes et d'économiser 26 milliards d'euros par an.

Liens utiles :

Système eCall

EGNOS

Galileo

Programme spatial de l'UE