Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.
DERNIERE MINUTE

Irak et Syrie : la France, elle, reste

Irak et Syrie : la France, elle, reste
Euronews logo
Taille du texte Aa Aa

La France ne laisse pas tomber l'Irak, la France ne laisse pas tomber la Syrie. Le ministre français de la Défense, Jean-Yves Le Drian, avec le pésident irakien Barham Salih, a annoncé ce lundi à Bagdad que la France allait faire à l'Irak un prêt d'un milliard d'euros pour la reconstruction du pays.

L'autre engagement français concerne la Syrie et la lutte contre le terrorisme. Jean-Yves Le Drian : « La guerre n’est pas finie, il y a deux guerres croisées, il y a une guerre contre Daech qui n’est pas achevée, et ceux qui considèrent que Daech a été éradiqué se trompent. Et puis il y a une guerre civile interne, et parfois les deux guerres ont des liens. »

Suscitant la surprise et l'inquiétude, Donald Trump a annoncé le mois dernier la fin de la mission américaine en Syrie, estimant que l'Etat Islamique avait été vaincu.

Cela fait trois ans que la France fait partie de la coalition anti-djihadiste emmenée par Washington sur les territoires irakien et syrien.