DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

La NBA estime que le transfert de McCaw a été fait dans les règles

La NBA estime que le transfert de McCaw a été fait dans les règles
Taille du texte Aa Aa

La Ligue nord-américaine de basket(NBA) a estimé lundi que le transfert de Patrick McCaw, des Cavaliers de Cleveland vers les Toronto Raptors, a été fait dans les règles.

L'arrière américain de 23 ans a enchainé les changements d'équipe ces dernières semaines, passant de Golden State à Cleveland, avant d’atterrir finalement à Toronto, le tout en moins de quinze jours.

Son passage éclair chez les Cavaliers, avec lesquels il avait signé le 30 décembre, avant d'être libéré seulement une semaine plus tard après trois petits matches, a créé la polémique.

La Ligue nord-américaine (NBA) avait notamment lancé une enquête sur ce transfert à la demande de Golden State qui soupçonnait Cleveland et McCaw de s'être entendus pour lui permettre de devenir agent libre sans restriction et de couper ainsi tout lien contractuel avec la franchise d'Oakland.

"Sur la base des faits et circonstances spécifiques de cette affaire, la NBA a conclu à l'absence de violation de la convention collective, y compris des règles anti-contournement", a déclaré lundi la NBA dans un communiqué.

Garder McCaw aurait été une opération coûteuse pour les Warriors, qui dépassent déjà le plafond salarial de la NBA et doivent s'acquitter d'une taxe supplémentaire sur leur masse salariale.

Les Cavs, qui détiennent le pire bilan de la NBA à 9 victoires-35 défaite après le départ de LeBron James en juillet dernier pour les Lakers de Los Angeles, ont renoncé à McCaw un jour avant que son salaire ne soit garanti.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2019 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2019 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.